Rechercher

Andy Pelmard, une première saison réussie

Dernière mise à jour : 10 oct.

Ils sont 18 à avoir rejoint le FC Bâle au cours de la saison 2021-22. Parmi eux, le Français Andy Pelmard arrivé l'été 2021 en provenance de l’OGC Nice. International français U21, le joueur de 22 ans a bluffé tout le monde au point de finir la saison avec l’étiquette de meilleur transfert du club. KMedia a profité de l’après-match contre Servette pour évoquer sa première saison en Super League.

Julien Moret

Arrivé avec un solide bagage de 33 matchs de Ligue 1 et 4 matchs d’Europa League, Andy Pelmard a très vite mis tout le monde d’accord au sein du club rhénan. Polyvalent, l’ancien niçois peut presque évoluer sur tous les fronts de la défense. Une caractéristique plutôt rare dans le football moderne qu’il doit en partie à sa vitesse mais également à son intelligence tactique et sa technique largement au-dessus de la moyenne pour un défenseur. Mais si Pelmard a choisi de quitter Nice pour rejoindre la Suisse, c’est aussi pour se stabiliser au poste de défenseur central. Un bon choix puisque ses performances font de lui le véritable patron de l’arrière garde du FC Bâle.

Une adaptation express

Présenté le 20 juillet 2021 par le club, il se retrouve catapulté titulaire 2 jours plus tard en Conférence League contre le FK Partizan. Une victoire 3-0 des Bâlois et surtout une prestation très solide du nouveau défenseur central qui réjouit largement les fans rhénans. Après quelques essais au poste de latéral gauche, Andy Pelmard ne quittera plus l’axe central dans lequel il brille par son sens de l’anticipation et sa capacité à prendre le dessus sur son adversaire. Intraitable, il est pour beaucoup dans l’excellent début de saison bâlois.


Son bon début de saison est également remarqué de l’autre côté de la frontière par Silvain Ripoll qui le convoque en équipe de France espoir. Une juste récompense pour celui qui compte 2 sélections avec les Bleuets.

Un contrat jusqu’en 2025

À maintenant 22 ans, son objectif ne peut être que l’équipe de Didier Deschamps où la concurrence fait rage. Mais par son profil, le défenseur du FC Bâle peut offrir une variété intéressante à une équipe qui mise principalement sur des défenseurs particulièrement grands. Pour rêver porter le maillot bleu, Andy Pelmard doit mener le FC Bâle au sommet et espérer, à terme, un transfert en grande pompe dans un grand championnat. C’est pour cette raison qu’il a choisi de prolonger l’aventure suisse avec un contrat jusqu’en 2025.


Modeste et discret, Andy Pelmard n’en est pas moins un véritable compétiteur. Lucide, il évoquait les carences de son équipe après le match contre Servette tout en souhaitant mobiliser ses partenaires.

Pour KMedia, il revient sur sa saison et sur le niveau du championnat de Suisse.


Le niveau du championnat de Suisse:

"Surpris du niveau du championnat de Suisse ? Non, même si je ne m’attendais pas à autant de qualité dans toutes les équipes. Certes il y en a moins qu’en Ligue 1 ou dans d’autres championnats, mais toutes les équipes sont vraiment bonnes. Malheureusement, il y en a au minimum une qui doit descendre, mais il y a des très bons joueurs en Suisse." Andy Pelmard

Sa saison:

"Satisfait sur un plan personnel ? Oui et non, il y a de la contradiction là-dedans car j’aurais aimé être champion. J’ai toujours pour objectif de gagner, mais je sais aussi que mes performances sont bonnes. J’ai eu dans la continuité dans mes performances, je n’ai pas vraiment connu de baisse de régime durant la saison. Je reste sur une bonne note, même si j’aurais préféré finir avec de meilleurs matchs." Andy Pelmard