Rechercher

C'est le jour J pour le FC Bâle

Dernière mise à jour : 10 oct.

Après une défaite 1-0 au match aller du 3ème tour de Conference League à Copenhague, les Rhénans affrontent à nouveau Brondby avec l’objectif de se qualifier. Le stade promet d’être (presque) plein pour un des matchs les plus importants de la saison.

Ludo

Malgré la défaite jeudi dernier, le FC Bâle peut encore se qualifier et atteindre l’objectif de la phase de groupe indiqué par David Degen. Un but de différence et sans la règle des goals à l’extérieur, l’opération est jouable. De plus, il faut le rappeler, les hommes d’Alex Frei n’ont pas encore perdu cette saison à domicile. De bonne augure ?


Un match aller équilibré

Bien que la fin de match avec le penalty oublié et l’ouverture du score danoise ont certainement laissé un goût amer aux joueurs et supporters bâlois, il faut retenir que les deux équipes semblaient jouer à un niveau similaire. Et avec un peu plus de chance et d’audace, les Rhénans auraient pu prétendre à revenir avec la victoire. Car oui, dans le jeu, l’ancien ogre du championnat suisse a maîtrisé voir mené les débats à plusieurs instants. Il faudra, toutefois, éviter les moments d’absences comme les entames de matches complètement ratées et être plus inspiré offensivement.


Une montée en puissance

Pourquoi ce brin d’optimisme alors que les Bâlois devront courir après le score ? Parce que le FCB n’est pas très loin d’avoir le déclic. Il court après un match référence et déclencheur au niveau offensif. Le match contre Servette était un premier pas, la prestation contre Young-Boys fut elle aussi de qualité dimanche. Et pendant ce temps, Brondby a perdu le derby de la capitale danoise face au FC Copenhague 4-1. Aux attaquants suisses, Dan Ndoye et Zeki Amdouni en tête d’en profiter. Plus de 20'000 spectateurs sont d’ailleurs attendus, prêts à pousser l’équipe jusqu’aux prolongations ou tirs aux buts s’il le faut.

Gagner pour vibrer ou perdre et couler

On ne va pas se le cacher, ce match est un peu un quitte ou double. Comme KMedia l’expliquait avant l'aller, en cas d’élimination c’est tout l’édifice qui risque de s’effondrer et la saison du FC Bâle d’en pâtir. Car, avec plus de 30 joueurs dans l’effectif et près de 10 millions budgétés qui ne rentreront pas dans les caisses, le club sera dans le rouge. Mais en cas de victoire, c’est un stade presque plein qui va fêter les hommes d’Alex Frei et les encourager encore davantage. Il restera un tour de playoffs contre le CSKA Sofia en cas de qualification ce jeudi pour atteindre la phase de groupe.