Rechercher

De la filière RedBull à la sélection ghanéenne

Dernière mise à jour : 8 janv.

Alors que la CAN 2021 débutera le dimanche 9 janvier 2022, KMedia met en lumière quelques joueurs de Super League qui participeront à cette compétition. Pour ce troisième épisode, c'est le Ghana et son portier Lawrence Ati Zigi que nous mettons en lumière.

Rares sont les gardiens africains à percer en Europe. Si aujourd'hui les plus connus sont le portier camerounais de l'Ajax Onana et le sénégalais de Chelsea Mendy, Lawrence Ati Zigi est également un des très bons gardiens de but africain. À l'instar de ses deux compères, Zigi a la particularité d'être un gardien formé à "l'européenne".


Sorti de la filière RedBull au Ghana, il a ensuite suivi ses classes en Autriche au FC Liefering et au RB Salzburg. C'est par ce biais qu'il rejoindra Sochaux en 2017 puis Peter Zeidler à Saint-Gall où il brille depuis janvier 2020. Avec 58 arrêts à son actif cette saison, Zigi fait partie des bons élèves du championnat derrière Yannick Brecher, Mory Diaw, André Moreira et Heinz Lindner. C’est surtout le gardien de Super League qui fait le plus d’arrêts en bloquant le ballon ce qui démontre la propreté de ses interventions. Sur les 39 buts concédés par le FC Saint-Gall, 35 proviennent de la surface de réparation. Il est en effet très difficile de battre Zigi en dehors des 16 mètres 50. À 25 ans, le portier ghanéen semble prêt à vivre son deuxième grand tournoi.


Au cœur d'une nation ambitieuse

Au sein d'un groupe C qui comprend également le Maroc, le Gabon et les Comores, le Ghana a les armes pour passer. Véritable vivier de talents, la sélection du serbe Rajevac peut compter sur le milieu de terrain d'Arsenal Partey, le talent de l'Ajax Kudus ou encore le crack rennais Sulemana. Plus souvent remplaçant, Zigi aura quelques jours pour essayer de gagner sa place dans la onze de départ de son pays.

« Barré par le gardien Joe Wollacott du club anglais de Swindon Town (Ligue Two anglaise), Zigi devrait vivre la CAN depuis le banc des remplaçants. Dommage, tant le portier du FC Saint-Gall semble avoir la carrure du numéro un de la sélection ghanéenne. » commente KMedia
Il va manquer au FC Saint-Gall

Un pays qui veut pouvoir ramener un trophée qu'il n'a plus depuis 1982. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé !

Deux fois finaliste malheureux, le Ghana souhaite se venger des finales perdues en 2015 aux tirs au but contre la Côte d'Ivoire et en 2010 contre l'Égypte 1-0.


Zigi, lui, laissera le FC Saint-Gall sans son ange gardien à la reprise et espère retrouver la Suisse orientale le plus tard possible.