Rechercher

Etoile Carouge prêt à sortir les crocs

Après un magnifique parcours en Coupe de Suisse (quarts de finale) et une 6ème place en Promotion League, Etoile Carouge repart pour une saison pleine d’ambitions. Le club veut continuer à évoluer et se replacer au niveau suisse et cantonal.
Crédit photo: Étoile Carouge

Ludo

Deuxième club actuel du canton de Genève et pensionnaire de Promotion League, Etoile Carouge a déjà connu par deux fois le bonheur de la ligue nationale A (ancienne Super League). L’ancien club de Johan Djourou s’est ensuite, pendant presque 20 ans, fait une place en ligue nationale B (ancienne Challenge League). De quoi donner des idées aux nouveaux dirigeants en place depuis 2020 ?


L’ivresse de la coupe de Suisse

Fin octobre 2021, c’est tout un stade et des spectateurs qui sautent de joie à la Fontenette. Le « petit » vient de bousculer la hiérarchie et éliminer le grand FC Bâle de la compétition en 16ème de finale. Carouge va ensuite poursuivre l’aventure jusqu’en quarts de finale pour butter sur le finaliste Saint-Gall. Comme le confirme Fabrice Sanches, responsable sportif pour la 1ère équipe, tout le monde était énormément fier : «le parcours était exceptionnel et ce fut une récompense incroyable de l’équipe, au staff, bénévoles et particulièrement pour le club.»


Si cette réussite amène des ambitions, la différence reste encore énorme avec les professionnels. Toutefois, certains joueurs ont pu saisir leur chance pour partir plus haut ou se mettre sur les tablettes des grands clubs. Ainsi, Nassim Zoukit est parti à Lausanne et Aurélien Chappuis a été courtisé par Saint-Gall. Le second est resté au club, mais tous deux semblent très reconnaissants avec l’évolution que leur a offert le club genevois.


Étroit partenariat avec Servette

Pour cette nouvelle saison, Carouge ne va pas tout révolutionner. La préparation avance sereinement et le recrutement n’est d’ailleurs pas encore totalement terminé. Le but est d’apporter encore un peu plus de qualité à l’équipe pour jouer les premiers rôles. Pour cela, le club peut compter sur son partenariat avec le grand club du canton, le Servette FC comme le commente Fabrice Sanches : «Nous pouvons compter sur une belle coopération avec les Grenat, notamment pour les jeunes joueurs. Ils apportent leur fougue et leur talent à Carouge.»


Il y a aussi une autre relation mise en place avec le Stade Lausanne-Ouchy. Là aussi, il s’agit de faire évoluer des jeunes du bassin lémanique et d’aider Carouge à progresser. Pour le reste, le team peut compter sur un budget stable et économiquement sain:

«Nous tentons d’amener du sponsoring, mais nos moyens permettent de se battre pour viser la Challenge League.»


Carouge, un deuxième club genevois en Swiss Football League ?

La formation carougeoise est donc reconnue. Ne manque-t-il pas une autre équipe genevoise en Challenge League, pour épauler Servette bien seul en Super League ? Meyrin et Chenois qui ont par le passé, eux aussi, évolué en Ligue Nationale B semblent pour le moment pas prêts à remonter. Mais Etoile Carouge est ambitieux et l’objectif est bien de remonter en Challenge League. Dès cette année ? «Peut-être, mais progressons étape par étape et nous verrons bien notre position à l’hiver» complète le directeur sportif.

Néanmoins, le retour en Swiss Football League reste bien l’objectif à court ou moyen terme. Historiquement d’ailleurs, Carouge retrouverait une division où ils ont longtemps évolué et où les jeunes du bassin genevois seraient gagnants d’y voir un deuxième club du canton. Et avec une moyenne de 1'000 spectateurs, le plan tiendrait la route. Pour cela, le club a pu garder Vincent Rüffli, Emmanuel Samba, Mathis Magnin, Damien Chappot et Romain Kursner comme piliers de l'équipe. À cela s'ajoute des anciens de la maison comme Loïc Ombala et Oscar Correia.


Vous l’aurez bien compris, Carouge est prêt à retrouver l’élite du football suisse mais en attendant, les Genevois rêvent d’un derby en coupe de Suisse contre le grand frère servettien. Le Stade serait certainement plein et pourrait revivre un parcours similaire à celui de l’année dernière pour booster leur saison.