Rechercher

Europa League & Conference League : quid des chances suisses ?

Actuel premier du championnat d'Angleterre Arsenal et Granit Xhaka se déplaceront au Letzigrund pour affronter le FC Zurich. Avec le PSV notamment, le club zurichois aura fort à faire pour rester dans la compétition en 2023. Le FC Bâle, lui, a hérité d'un bon qui peut lui permettre d'aller plus loin dans la compétition.
Crédit photo: FC Bâle

Julien Moret

L’affiche semble aussi attrayante que déséquilibrée. Arsenal est sur la route du FCZ en Europa League. C’est l’ancien bâlois Granit Xhaka qui va se réjouir des retrouvailles avec le club zurichois. Très en forme en ce début de saison, le club anglais est promis à la première place du groupe composé du PSV Eindhoven et des Norvégiens Bodö/Glimt.


La suite du classement sera un poil plus ouvert, même si les Hollandais partent avec une belle longueur d’avance. Avec les prestations actuelles de l’équipe entrainée par Franco Foda, on voit mal comment le FC Zurich pourrait se hisser à la 2ème place. Les coéquipiers de Becir Omeragic vont donc tout miser sur le duel avec l’équipe norvégienne de Bodö/Glimt pour être basculer en 16èmes de finale de la Conference League.


Un bon tirage pour le FC Bâle

Pour Bâle, le tirage a été plus clément. Les Bâlois ont hérité d’un tirage à leur portée. L’équipe d’Alex Frei aura pour adversaire les Lituaniens de Zalgiris, les Slovaques du Slovan Bratislava et les Arméniens Pyunik.


L’objectif des Rhénans doit être de se qualifier pour la suite de la compétition. Comme l’année dernière, les Rotblau se doivent de viser la première place de leur groupe synonyme de qualification pour les 8èmes de finale de la Conference League. Un moyen pour le FCB de marquer des points pour le coefficient suisse et de remplir les caisses du club.