Rechercher

FC Bâle-Olympique de Marseille: un rendez-vous qui éveille des souvenirs historiques

Dernière mise à jour : 10 oct.

Face à l'OM, le FC Bâle est au pied du mur. À domicile, le club suisse devra absolument battre le club phocéen s'il entend rejoindre les quarts de finales de l'UEFA Conférence League. Une situation connue du club rhénan qui a su négocier ce genre de match par le passé. Retour sur cinq matchs historiques.


Dans quelques heures, il y aura une ambiance particulière au Parc Saint-Jacques, un doux parfum de coupe d'Europe et de grand soir de match. Une électricité qui a souvent réussi au FC Bâle par le passé. Les hommes d'Abascal seront-ils capable de se subjugué et de sortir l'OM ? L'histoire peut leur donner des idées.


FC Bâle - Celtic Glasgow : 2-0, Gimenez, H. Yakin

C'est un peu le premier match qui a lancé la légende. Alors en dernière phase de qualification pour la juteuse Ligue des Champions, les hommes de Christian Gross se retrouve au pied du mur face aux écossais en ayant perdu au match aller. Dans une ambiance de feu, les Bâlois l'emporte 2-0 et continueront d'écrire la légende contre Liverpool, la Juventus et Valence.

FC Bâle - Manchester United : 2-1, Streller, A. Frei, Jones

C'est un nouveau FC Bâle où figure les jeunes talents Yann Sommer, Granit Xhaka, Fabian Frei, Valentin Stocker et Xherdan Shaqiri qui se retrouve confronté à l'emporter face à l'ogre anglais entraîné par Sir Alex Ferguson. Aussi décomplexés que brillants, les hommes de Fink viendront à bout de Manchester grâce à des buts de Streller et de Frei sur des assists de Shaqiri. Un exploit qui sera réédité en février contre le Bayern Munich avant de s'écrouler au match retour en Allemagne.


FC Bâle - Chelsea : 1-0, Salah

Mourinho vs Murat Yakin, un duel de tacticien hors norme qui a démarré en conférence de presse. Sur le terrain, l'avantage tourne également au coach suisse qui quadrille parfaitement son Parc Saint-Jacques pour empêcher l'équipe en forme du moment de pouvoir briller. La suite, un long ballon de Fabian Schar vers le prodigieux Salah qui s'en va marquer dans une ambiance tout aussi folle qu'indescriptible.


FC Bâle - Tottenham : 2-2 (4-1 tab), Dempsey, Salah, Dragovic, Dempsey

Un match aller fou d'intensité permet aux hommes de Murat Yakin de rêver d'une qualification au Parc Saint-Jacques. Mené très vite au score suite à une erreur de Dragovic (lequel se rattrapera par la suite) les Rotblau se remettent à leurs forces collectives et à l'individualité de Salah pour aller au tirs au but. Un modèle de sang froid dans l'exécution et un récital de Yann Sommer pour rejoindre les demies finales de l'Europa League.


FC Bâle - SL Benfica : 5-0, Lang, Oberlin, Van Wolfswinkel, Oberlin, Riveros

Was für ein Spiel ! Alors que le FCB est en difficulté en championnat et court derrière les Young Boys, les hommes de Raphael Wicky survolent les débats en Ligues des Champions. Une soirée parfaite où la solidité d'Akanji l'enverra à Dortmund et où la Suisse entière pensait avoir en sa possession un attaquant hors norme en la personne d'Oberlin. Le jeune suisse inscrira ce soir-là un but incroyable d'une course de 80 mètres flashé à plus de 35km/h.


Même en difficulté, le FC Bâle sait venir à bout des grands d'Europe. Inspirant !