Rechercher

FC Bulle, le retour en Promotion League d’un club fribourgeois

Dernière mise à jour : 5 août

Presque 12 ans après sa relégation, le FC Bulle retrouve la troisième division suisse de football. Et il permet au football fribourgeois d’avoir enfin un représentant à cet échelon. Les hommes de Steve Guillod peuvent-ils viser plus haut et retrouver leur lustre d’antan ?
Crédit photo: FC Bulle

Ludo

Pensionnaire de Ligue Nationale B pendant 16 ans puis promu en Ligue Nationale A, le FC Bulle a déjà goûté à l’élite suisse plusieurs années durant. Mais depuis 2005 et sa chute de Challenge League, l’équipe fribourgeoise végète entre 1ère ligue et 2ème ligue loin des trois meilleures ligues du pays. Avec leur ascension en Promotion League ce printemps, Bulle est de retour. L’enthousiasme est là, mais les dirigeants sauront garder les pieds sur terre et avancer pas à pas.


L'accession en Promotion League, un petit exploit en soi

Alors que l’objectif à moyen terme était bien la promotion en 3ème division suisse, le ton est plutôt à l’exploit qu’au soulagement en posant la question au président Steve Guillod. Ainsi, l’objectif était bien de monter prochainement mais il ne faut pas oublier que Bulle était encore en 2ème ligue en 2017 et que les succès successifs se sont faits grâce au travail et à la rigueur : «Nous avons pris un virage assez important tant dans l'organisation que la philosophie de jeu. Il y a eu des périodes de doutes aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur du club. Mais ce qu’on a construit depuis 5 ans est solide et on pourrait dire que le déclic s’est produit en match de coupe contre Lausanne-Sport. On s’est rendu compte qu’on pouvait tenir le rythme et jouer décomplexé.»

La suite on la connaît. Bulle réalise une magnifique saison en championnat et accède aux finales de 1ère ligue où ils battent Wohlen et Tuggen. Une belle récompense pour le staff, les joueurs et les dirigeants.

Assurer le maintien avant de rêver de Challenge League

Alors, quelles seront les ambitions et les moyens du FC Bulle pour ce retour en Promotion League cette saison ? Steve Guillod nous indique qu’il ne faut pas changer de philosophie et continuer de travailler avec les joueurs locaux : «Nous avons des jeunes avec du potentiel et le virage effectué prend du temps surtout avec les dernières saisons interrompues avec la Covid-19. Ainsi, les ambitions seront à la hauteur de nos moyens.» Sans surprise, Bulle visera le maintien cette année. Avec des joueurs et un staff 100% amateurs, il doivent d’abord s’adapter et apprendre à connaître la ligue. «Au-delà de jeunes que nous formons, il y aura aussi possibilité d’avoir certains joueurs qui n’ont pas trouvé de place en Challenge League.» Mais pour être clair, les Fribourgeois jouissent d’un petit budget et devront faire preuve d’humilité. L'objectif officiel est donc le maintien. Toutefois, nous pourrions être surpris par cette jeune équipe et une place au milieu du classement semble tout à fait possible.


La fierté du football fribourgeois

On le sait, le FC Bulle a déjà atteint les sommets en Suisse avec 3 années passées en ligue Nationale A (ancienne Super League). Mais avec Fribourg, ils sont bien seuls face au grands noms du canton que sont Gottéron (Hockey) et Fribourg Olympic (Basketball). Le ballon rond est en quelque sorte le parent pauvre du sport fribourgeois. Pour Steve Guillod, c’est dommage car le potentiel dans le canton est bien présent: «Voici 30 ans, il y avait 4 clubs dans les 2 premières divisions. Aujourd'hui on en est très loin. Mais en tant que club phare de ce sport dans le canton, je reste persuadé que cela peut intéresser. Preuve en est, le nombre de spectateurs en finales de 1ère ligue (environ 1'110 spectateurs). »

Oui, les Fribourgeois aiment le football et Bulle a des idées derrière la tête. Si la Challenge League s’ouvre à 12 équipes voire plus, il n'est pas impossible que Bulle saisira sa chance. En somme, tout dépendra des moyens financiers et si le club arrive dans le futur à avoir plus de soutiens. Car on l’a bien compris, le plan et les ambitions sont en lien avec la santé économique du club. Soyons toutefois optimiste et gageons que nous verrons le club fribourgeois en Challenge League d’ici quelques saisons.