Rechercher

Groupe H, la dernière de Suarez, Cavani et Ronaldo

Nous terminons ce tour d’horizon des équipes qui participeront à cette édition 2022 de la Coupe du Monde avec celles qui composent le groupe H. Si le Portugal se détache sur le papier, il sera intéressant d’observer le duel entre l’Uruguay et le Ghana. Sans oublier la Corée du Sud qui, comme en 2018, pourrait nous réserver une surprise.

Bastien Feller

Portugal

Doté d’une génération dorée, le Portugal peut légitimement espérer aller très loin lors de cette édition et briser le plafond de verre que représente pour lui les demi-finales (1966 et 2006). En effet, Fernando Santos peut compter sur des joueurs de très grandes qualités comme Joao Cancelo, Ruben Dias, Nuno Mendes, Bernardo Silva, Vitinha, Rafael Leao, Joao Félix et Cristiano Ronaldo pour ne citer qu’eux. Cependant, la Selecao das Quinas, qui a terminé 2e de son groupe de qualification derrière la Serbie et qui doit sa présence au Qatar aux barrages, devra augmenter son niveau de jeu pour parvenir à ses objectifs. Les critiques adressées au sélectionneur portugais sont virulentes et il ne fait aucun doute qu’il aura à cœur de les faire taire pour espérer aller au bout de son contrat (Euro 2024). Vainqueur de l’Euro 2016 et de la première édition de la Ligue des Nations en 2019, les Portugais parviendront-ils à soulever le trophée le 18 décembre ?


Ghana

Le Ghana fait son retour en phase finale de Coupe du Monde après son échec lors des qualifications de l’édition 2018 en Russie. Cette nouvelle participation sera la 4e de son histoire et surtout la 4e depuis 2006 ! La sélection des Black Stars s’imposent donc maintenant comme une nation africaine qui compte et qui devient une réelle habituée de ce rendez-vous mondial. Il faut dire que le sélectionneur, Otto Addo, possède un effectif plus qu’intéressant. En effet, plusieurs joueurs s’illustrent dans de bons clubs du top 5 européen comme Thomas Partey à Arsenal, Inaki Williams à Bilbao, Mohammed Kudus à l’Ajax ou encore Kamaldeen Sulemana à Rennes. De quoi espérer faire quelque chose dans ce groupe et de pourquoi pas prendre sa revanche sur l’Uruguay qui l’avait éliminé aux tirs au but en 2010 après un scénario rocambolesque.


Uruguay

Qualifié grâce à un sprint final des qualifications sud-américaines réussi (4 victoires lors des 4 derniers matchs), le double vainqueur de la compétition en 1930 et 1950 va disputer sa 14e phase finale ! Cette sélection de La Celeste sera guidée par les vétérans Luis Suarez, Edinson Cavani, Diego Godin et Fernando Muslera qui disputeront tous leur 4e tournoi mondial. À leurs côtés, les jeunes talents Federico Valverde, Darwin Nunez, Ronald Araujo et Rodrigo Bentancur gouteront à la Coupe du Monde pour la première fois. L’équipe dirigée par Diego Alonso depuis le 27 janvier 2022 a donc des arguments à faire valoir et pourrait même lorgner sur la première place promise aux Portugais. Ce d’autant plus qu’elle surfe sur une très bonne vague cette année avec 7 victoires en 9 matchs (1 nul et 1 défaite).


Corée du Sud

Troisième participation de rang de pour la Corée du Sud ! Et pourtant, son effectif reste très mal connu. En effet, si l’attaquant de Tottenham Heung-min Son possède une notoriété mondiale, une très grande partie de ses coéquipiers disputent le championnat coréen. Il nous est donc compliqué de connaitre la réelle valeur de cette sélection entrainée par le Portugais Paulo Bento. Quoi qu’il en soit, Les Guerriers Taeguk ne seront pas à prendre de haut. En effet, cette équipe s’est facilement qualifiée pour ce Mondial en terminant deuxième de son groupe de qualification à 2 points de l’Iran mais également avec 11 unités d’avance sur son poursuivant. De plus, en 2018, en Russie, la sélection coréenne était venue à bout, 2 buts à 0, de la grande Allemagne et avait terminé 3e de son groupe devant le quadruple champion du monde.