Rechercher

Ilja Kaenzig, le stratège suisse aux commandes de Bochum

Dernière mise à jour : 10 oct.

Le VFL Bochum a fait son retour en Bundesliga la saison dernière sous les manettes de leur CEO Argovien Ilja Kaenzig. Mais qui est cet homme assez peu connu en Suisse romande et ce club qui, après avoir remporté le championnat de Bundesliga 2, s’est brillamment maintenu en Bundesliga ?

Ludo

Basé dans la Ruhr entre les villes de Dortmund et Gelsenkirchen (Schalke 04), le club du VFL Bochum est au cœur d’un bassin de 340'000 habitants. Habitué des descentes et promotions, il est remonté pour la 6ème fois en 2021 en Bundesliga depuis 1993. Véritable club ascenseur, le club fondé en 1938 comptait sur Kaenzig pour réussir la promotion et aura surtout besoin de lui pour se maintenir à long terme.


Mission réussie pour la première année avec une superbe 13ème à plus de 12 points du premier relégable. Puis, ajoutez-y également une victoire de prestige face au Bayern au printemps.


Qui est Ilja Kaenzig ?

Passé par Leverkusen (formation), Hannover 96 et Young Boys club dans lequel il a exercé la fonction de CEO, l’homme qui a étudié à Lausanne connaît bien le football allemand. Bochum a d’ailleurs déjà sorti des petites pépites du nom de Leon Goretzka ou Ilkay Gündogan. C’est d’ailleurs sur la formation, la confiance et le renforcement des structures que Kaenzig mise pour réussir ces prochaines années. L’argent est un facteur important mais n’arrive qu’en seconde position dans ses méthodes. Il déclarait ainsi que les joueurs stars du championnat suisses deviennent trop chers pour un club de deuxième moitié de Bundesliga. Vous ne serez donc pas surpris de savoir que le seul Helvète dans son club est Saulo Decarli (formé à Locarno).


Contrat et confiance prolongés

Après cette saison de remontée remplie de succès, le plus dur restait à faire. La deuxième année, celle de la confirmation est souvent la plus compliquée. Mais avec son contrat prolongé et des projets de rénovations du stade, le club de tradition est sur le bon chemin et la confiance en l’ancien homme fort d’YB au plus haut.

Bochum se stabilisera-t-il en Bundesliga à moyen terme ? Le puissant voisin Schalke qui était à terre l’an dernier est de retour dans l’élite du football allemand et la lutte pour le maintien sera acharnée. Il faudra notamment résister au Werder Brême, Stuttgart, Herta BSC et Mainz. Le début de la période de transfert ne fut d’ailleurs pas de tout repos avec plusieurs départ de joueurs importants, mais gageons que Kaenzig a plus d’une idée derrière la tête.