Rechercher

Ils ont quitté le championnat de Suisse

Ils ne feront plus partie du décor du championnat de Super League. L’été 2022 a été l’occasion pour eux de s’envoler hors de nos frontières pour poursuivre leur trajectoire. Comme à chaque mercato, la Super League perd certains de ses meilleurs éléments. Tour d’horizon.
Crédit photo: FC Zurich

Antoni Turrian

Marvin Schulz – FC Lucerne

Après 138 matchs de Super League, Marvin Schulz retourne dans son pays et rejoint l’équipe du Nord de l’Allemagne, Holstein Kiel. Marvin Schulz était un joueur très important du paysage footballistique suisse et surtout très atypique par sa grande polyvalence. Pour en témoigner, Marvin Schluz a évolué à 7 postes différents la saison dernière avec son club. Peu importe le dispositif, Marvin Schulz avait toujours une place dans le 11, et c’est (avec Filip Urginic) une grande perte pour le FC Lucerne. Arrivé à l’été 2017 en Suisse centrale, Marvin Schulz s’est très vite montré indispensable pour le FC Lucerne et ce avec tous les entraineurs côtoyés (Fabio Celestini, René Weiler, Markus Babbel, Mario Frick). Ultra complet, il évoluait surtout dans le cœur du jeu mais pouvait facilement aussi jouer en défense centrale grâce à ses qualités de relance. Même s’il était blessé lors de la finale, le point d’orgue de son aventure en Suisse restera la victoire en coupe à l’été 2021.


Kwadwo Duah – FC Saint-Gall

Kwadwo Duah semble avoir passé un cap lors de la saison écoulée. Une saison réussie à titre personnelle qui s’enchaîne avec un départ en Allemagne dans un club traditionnel, le FC Nuremberg. L’attaquant a été très important dans l’effectif de Peter Zeidler et a parfaitement su répondre aux exigences du jeu prôné par l’entraineur allemand. Et ce n’est pas chose facile ! Dans les équipes de Peter Zeidler, l’attaquant ne doit pas seulement marquer mais il doit également aussi être le premier déclencheur du pressing et doit coordonner tous les mouvements de son équipe dans cette phase de jeu. À l’image de son équipe lors du second tour, Duah a marché sur le championnat. Il aura fait 2 ans du côté de St-Gall et semble largement prêt pour son aventure allemande.


Assan Ceesay – FC Zürich

Si nous pouvions citer un joueur qui aura été à son prime la saison dernière c’est bien Assan Ceesay. L’attaquant Gambien a tout bonnement réalisé la meilleure saison de sa carrière. Entouré d’un collectif exceptionnel, le Gambien avait la pleine confiance de son entraineur, André Breitenreiter et cela s’est vu sur le terrain. Titulaire indiscutable, il s’est montré intraitable et a parfaitement conclu le travail collectif de son équipe. Arrivé en 2018 du côté de Zurich, Ceesay a connu des fortunes diverses dans son aventure au FCZ. Il avait même quitté le club quelques mois en prêt du côté du VfL Osnabrück en Autriche. Revenu à l’été 2020 en Suisse, lors de la saison 2020/2021, l’attaquant Gambien n’avait qu’à 2 reprises trouvé le chemin des filets. Mais cette saison écoulée et donc à l’instar de ses coéquipiers, tout a fonctionné. Nouvelle étape chez le promu Lecce en Italie. Un contexte totalement différent où il sera intéressant de le suivre.


Jordan Siebatcheu – BSC Young Boys

Pefok s’est ouvert les portes de la Bundesliga par ses performances remarquées avec le club bernois. Il a rejoint cet été l’Union Berlin de l’entraineur Suisse, Urs Fischer. Son objectif de retrouver un des 5 grands championnats s’est donc réalisé avec ce transfert. Après sa superbe saison en Ligue 2 avec le Stade de Reims, Jordan Siebatcheu n’avait pas réussi à s’imposer en Ligue 1 et était venu se « relancer » dans le championnat de Suisse avec le champion en titre. Lors de sa première saison avec YB, il avait inscrit 12 buts en Super League. Cette saison 2021/2022 reste pour lui, sa meilleure, avec 22 buts en championnat. Même si le titre n’a pas été remporté cette saison, il gardera des souvenirs inoubliables de cette année avec, entre autres, ce but dans les dernières minutes face à Manchester United en Champions League. Il quitte donc Berne la tête haute avec un titre en poche.


Guillaume Hoarau – FC Sion

Même si nous l’avons vu qu’à 8 reprises fouler les pelouses de Super League cette saison, Guillaume Hoarau est un départ important pour notre football suisse. Après 2 saisons au FC Sion, son histoire avec la Super League semble s’arrêter là. Guillaume Hoarau aura donc fait 8 saisons dans ce championnat et aura bien sûr marqué l’histoire d’un club principalement, les BSC Young-Boys. Il voulait transformer l’équipe bernoise à son arrivée et on peut le dire, c’est chose faite ! Avec lui, les choses ont changé et le club de la capitale a pris une autre dimension. 4 titres de champion plus tard, Guillaume Hoarau aura été l’un des éléments très importants dans l’évolution du club bernois de ces dernières années, que ce soit sur et hors des terrains.


Miralem Sulejmani - YB

Comme Guillaume Hoarau, un autre joueur quitte notre championnat après 7 saisons dans le club bernois. Miralem Sulejmani a également fait partie de toutes ces aventures avec YB. Le duo a d’ailleurs fait des misères dans notre championnat. Ces 2 joueurs font partie des joueurs qui auront lancé la nouvelle aire du club d’YB dans notre football suisse. Le joueur Serbe repart de Berne avec 4 titres de champion et une coupe de Suisse. Salut l’artiste.


Olivier Custodio & Sandi Lovric – FC Lugano

Le Tessin n’est pas en reste avec le départ d’Olivier Custodio qui quitte la Super League pour la Challenge League. De retour dans son club formateur Lausanne-Sport, il aura disputé 3 saisons du côté de Lugano. Il quitte le club tessinois sur une magnifique victoire en coupe de Suisse. Mais ce n’est pas un adieu, car le Vaudois espère revenir très vite en Super League avec son club de cœur. Une perte importante qui vient s’ajouter à celle de Sandi Lovric parti rejoindre l’Udinese en Serie A. Discret, l‘international slovène fut pourtant un des meilleurs joueurs du FC Lugano ces dernières saisons.


Sebastiano Esposito & Tomas Tavares – FC Bâle

Alors oui, ils étaient certes en prêts. Mais la Super League perd deux talents importants avec le choix du FC Bâle de ne pas lever les options d’achats d’Esposito et Tavares. Tous deux internationaux U21 de leur pays respectif, ils ont brillé, par intermittence, lors de la saison 2022-23. On se souviendra de l’incroyable extérieur du pied de l’italien face au FC Sion.