Rechercher

Ils sont aux portes de la Nati U21 !

Le 19 septembre prochain, l’équipe de suisse U21 se rassemblera en Espagne pour un camp d’entraînement. Chaque année, ces rassemblements sont l’occasion de voir éclore ou de récompenser par une sélection les jeunes talents du football suisse. Découvrez qui sont les nouveaux joueurs qui pourraient avoir un rôle à jouer la Nati U21 version Rahmen.
Crédit photo: Lausanne-Sport

Romain

Toute fraîchement qualifiée pour l’Euro 2023 et orpheline de son coach Mauro Lustrinelli, l’équipe de suisse U21 va certainement connaître du changement sous les ordres de Patrick Rahmen. Si l’on prend également en considération les promotions en équipe A de Zeki Amdouni et de Leonidas Stergiou, ce n’est pas que l’aspect tactique, mais aussi le contingent des Rougets qui va évoluer.


Alvyn Sanches, grand espoir du LS (19 ans)

Ce n’est pas anodin si cette liste de joueurs à suivre débute avec ce jeune et talentueux joueur. En effet, Alvyn Sanches connaît les sélections en équipe suisse depuis les U15 et s’impose gentiment comme un joueur clé du Lausanne Sport. Titulaire à quelques reprises la saison passée au sein d’une équipe complétement perdue, il avait été l’éclaircie de fin de saison pour les fans du LS. Et avec l’arrivée de Magnin cet été sur les hauts de Lausanne, Sanches a été titularisé lors de tous les matchs de championnats (5 matchs disputés, 2 buts inscrits). Le Vaudois a su s’imposer chez les « grands » et épate son monde grâce à ses qualités techniques. Actuel joueur des U20, il se pourrait qu’on le retrouve chez les U21 dès cet automne.


Aurèle Amenda, leader dans l’âme (19 ans)

Issu de la formation bernoise et pur produit du BSC YB depuis les U16, Aurèle Amenda s’impose également et logiquement comme une des pépites à suivre pour Rahmen et son staff. Il est l’actuel capitaine des U20 et a disputé des matchs de barrages pour la Conference League avec YB en ce début de saison. Avec la promotion de Stergiou chez les A, la place d’Aurèle Amenda au sein des Rougets ne fait (quasiment) plus de doutes. Ce dernier a encore quelques matchs à disputer avec YB avant le rassemblement, à lui de se mettre en valeur !


Bradley Fink, le Haaland Suisse (19 ans)

Tout fraîchement revenu en Suisse au FC Bâle, Fink pourrait faire partie du contingent U21 de la Nati. Le désormais ex-avant-centre du BVB peut largement prétendre à une place dans les rangs des Rougets. Fink, c’est 18 réalisations en 30 matchs sous le maillot suisse jusque-là et nul doute que l’attaquant ambitieux et déterminé qu’il représente ne veut pas s’arrêter là. S’il peut se mettre en valeur au sein d’une équipe rhénane à la peine, Fink pourrait bien être appelé par Rahmen.


Valton Behrami, tout va très vite (18 ans)

Le jeune latéral gauche genevois avait le vent en poupe sur la fin de saison dernière avec le Servette FC. Joueur de la Nati U19, il pourrait passer un cap cette saison et rejoindre les U21. Cependant, le talentueux latéral s’est blessé contre Sion en début de saison (blessure à la cuisse) et son retour sera peut-être trop juste pour le camp de septembre. Quoiqu’il en soit, ce sera que partie remise pour le latéral, qui en apprends tous les jours aux côté de son mentor Gaël Clichy.


Roggerio Nyakossi (18 ans) & Esey Gebreyesus (18 ans), un détour par la Cannebière

Un détour chez nos voisins français pour suivre l’aventure marseillaise de Gebreyesus et Nyakossi, tous deux âgés de 18 ans. Le premier manquait cruellement de temps de jeu pour se mettre en valeur en National 2 la saison dernière (U19 de l’OM), mais il a pu compter sur ses convocations avec la Suisse U19 pour se mettre en valeur. Ces convocations lui ont permis d’intégrer la seconde garniture de l’Olympique de Marseille, et peut-être bientôt celle de la Nati.


En ce qui concerne son compatriote et coéquipier Roggerio Nyakossi, il est fort possible que nous le retrouvions aussi en novembre. L’ex genevois est capitaine des U19 de la Suisse et a passé un vrai cap en signant à l’OM cet été. À 18 ans, le pas semble gros, mais la maturité et le talent de Nyakossi font de lui un vrai espoir pour Rahmen et Yakin. Affaire suivre dans le sud…


Il reste donc encore un mois à ces jeunes joueurs pour démontrer leurs qualités, en championnat ou en Europe pour certains. Quoiqu’il en soit, Rahmen dispose de belles options pour ses débuts avec les Rougets. Rendez-vous le 19 septembre.