Rechercher

L'heure de vérité pour Felix Mambimbi

Le Fribourgeois Felix Mambimbi a connu une ascension fulgurante en première équipe des Young Boys depuis 2019. Agé de 21 ans, il est temps pour lui de franchir un nouveau palier.

Crédit photo: BSC Young Boys

Considéré comme un grand talent du football suisse, Felix Mambimbi a franchi avec brio tous les échelons des équipes nationales juniors. Actuellement en course avec la Suisse pour se qualifier pour l’Euro des U21 de 2023, le Fribourgeois a d’ailleurs marqué 4 buts lors des éliminatoires. Cependant, il doit encore prouver sa force et exploser pleinement en Super League.


Des débuts en fanfare avec l'étiquette de "Crack" Après être passé par les différents échelons du centre de formation bernois, Mambimbi progresse rapidement des U19 aux U21. Il se retrouve aux portes de la première équipe d'YB et remporte par la suite trois titres de champion de Suisse aux printemps 2019, 2020 et 2021.

À 19 ans, il marque son premier but en Super League lors de la saison 2019-2020 et participe à l’épopée des jaunes et noirs en Europa League. Oui, Young Boys tient là un nouveau joyau.


Tout le monde voit le jeune attaquant se profiler comme le successeur logique du Camerounais Jean-Pierre Nsamé et la nouvelle pépite des Young Boys. Le Fribourgeois réalise, lors de la saison 2020-21, de bons début en disputant 31 matches et en marquant 6 buts. Des belles statistiques pour un jeune joueur d’à peine 20 ans. Ces performances l'envoient tout naturellement vers l’équipe de Suisse des U21 avec laquelle il dispute le tour final de l’Euro 2021. Ce n’est donc plus qu’une question de temps pour voir le nom de Mambimbi sur le maillot de la Nati. Le quotidien italien "Tuttosport" l'a bien compris et place même le Fribourgeois parmi les joueurs les plus talentueux de sa génération en l'inscrivant dans la liste des nominés pour le Golden Boy 2021.

Des difficultés sous David Wagner

Mais alors qu’on attend beaucoup du crack bernois, le jeune attaquant va connaître des débuts compliqués en juillet 2021 sous la houlette du nouvel entraîneur David Wagner. Dans une équipe qui est privée de Nsamé, Felix Mambimbi cherche sa place. Alors que cela doit être la saison de la confirmation, l'attaquant est systématiquement relégué sur le banc des remplaçants (24 fois cette saison) par le coach allemand . La concurrence est féroce et Wagner lui préfère Elia, Kanga, Siebatcheu ou encore Ngamaleu.

La polyvalence du Fribourgeois l'handicape. Aligné tant sur les ailes qu'au poste d'attaquant centre, Mambimbi peine à trouver le rythme dans une équipe qui change régulièrement. Dommage, car l'international U21 a tout pour être le parfait complément de l'international américain Siebatcheu. Ses déplacements, ses dribbles et son sens du but lui permettent de mettre à mal n'importe quelle défense de Super League.


Suite au départ de Wagner et à l'intronisation de Matteo Vanetta, Felix Mambimbi retrouve des couleurs et le terrain avec 4 titularisations consécutives. Malgré le peu de temps de jeu à sa disposition, son instinct de buteur est toujours là avec 7 buts toutes compétitions confondues (dont 1 en qualifications de Champions League).

Le moment de vérité pour Mambimbi

Bien que l’intérim de Matteo Vanetta ne devrait pas se prolonger, ce changement d’entraîneur semble avoir fait du bien au Fribourgeois. Il faut maintenant qu’il puisse enchaîner et s'appuyer sur ses performances avec l'équipe de Suisse espoir pour réellement exploser en club. Son contrat a été prolongé en début d'année 2021 et le jeune joueur de 21 ans a toutes les cartes en mains pour suivre la lignée d'Embolo ou d'Okafor dans notre pays. Les Young Boys et l’équipe de Suisse n’attendent que cela. En pleine reconstruction la saison prochaine, les Bernois aurait tort de se priver de leur attaquant.