Rechercher

La belle fin de saison des Suisses en Premier League

Après un début de saison compliqué et un avenir écrit en pointillé, les deux joueurs de la Nati réussissent une superbe fin de saison en Angleterre. Que ce soit à Londres ou à Newcastle, la Suisse à le vent en poupe.

Crédit photo: Arsenal FC

Tout n’était pas écrit. Un mercato d’été chahuté par les appels du pied de Mourinho pour l’un et par une saison qui fait office de dernière année de contrat pour l’autre, Granit Xhaka et Fabian Schär n’entamaient pas la saison dans les meilleures conditions. Pourtant, les deux anciens bâlois vivent une saison accomplie et une fin de saison particulièrement pleine.


La revanche de Granit

Il le dit lui-même : « En Suisse, je ressens l’amour des fans ». C’est alors complètement incompréhensible pour nous d’imaginer qu’on peut ne pas apprécier le joueur et l’homme, Granit Xhaka. Capitaine exemplaire et milieu de terrain hors norme, Xhaka est tout simplement un joueur dont aucun entraîneur n’a eu l’envie de se passer. Et ne vous y méprenez pas, si Arsenal revient sur le devant de la scène c’est en partie grâce à son milieu de terrain suisse.


Fidèle au poste, Xhaka enchaîne les performances sous l’ère Arteta et encadre parfaitement la jeunesse montante du club londonien. Ses récentes performances XXL contre Chelsea et Manchester United montrent à quel point le capitaine de la Nati est indispensable à Arsenal.

Expulsé lors de la 3ème journée et blessé ensuite, l’international suisse démarre sa saison à la 15ème journée de championnat. Il participe pleinement à la folle série de victoires des Gunners qui pointent désormais à la 4ème place de Premier League. Toute la Suisse espère revoir Granit Xhaka à sa place, en Ligue des Champions.


Crédit photo: Newcastle United FC

Le retour en force de Fabian Schär

Le constat est quasiment le même pour Fabian Schär. Mis de côté en début de saison, le défenseur de 30 ans va retrouver 90 minutes de jeu à la 13ème journée de championnat contre Arsenal justement. Après quelques matchs de rodage, Schär retrouve la totalité de ses moyens et dirige une défense qui se verra bien plus solide et permettra à Newcastle de remonter au classement. Comme à son habitude, l’international suisse y va également de ses quelques buts (2 à son actif) et portera même le brassard de capitaine contre Everton.


Une belle récompense pour un défenseur qui voit l’échéance de son contrat approcher à grands pas. Les dirigeants anglais entreprennent les démarches pour prolonger le junior du FC Wil qui fait de son club actuel sa priorité numéro un.