Rechercher

La CAN comme coup de projecteur pour Camara ?

Dernière mise à jour : 26 avr.

Alors que la CAN 2021 débutera le dimanche 9 janvier 2022, KMedia met en lumière quelques joueurs de Super League qui participeront à cette compétition. Pour ce deuxième épisode, nous faisons un zoom sur l'imposant défenseur guinéen des Young Boys Mohamed Camara.

Crédit photo: BSC Young Boys

Sans être l'une des plus grandes nations africaines de football, la Guinée a la réputation d'avoir des joueurs extrêmement talentueux dans ses rangs. Au moment d'entrer dans le groupe B de la CAN 2021, la sélection de Kaba Diawara peut compter sur Naby Keïta, l'ancien crack du Barça Ilaix Moriba et Mohamed Camara.


Le défenseur central d'YB n'est pas le joueur le plus connu de la sélection guinéenne, mais il est assurément l'un des plus performants. Titulaire régulier à Berne, le colosse d'1m91 doit faire face à la concurrence de Lustenberger et Zesiger à son poste. Il a profité des blessures de ses deux coéquipiers pour disputer la grande partie des matchs du premier tour.


Des sauts de concentration à gommer

Si l'on retient souvent ses bonnes performances et ses relances entre les lignes, l'ancien joueur d'Hapoel Raanana en Israël a la fâcheuse tendance d'avoir des sauts de concentration qui peuvent coûter cher notamment en Ligue des Champions. Il avait également fait les gros titres après son expulsion en Europa League contre l’AS Rome pour un coup de poing adressé à l’Arménien Mkhitaryan. C'est sûrement une des raisons qui fait que le joueur de 24 ans n'a pas encore eu l'opportunité de rejoindre l'Allemagne ou l'Angleterre.

« Recruter en 2018 pour remplacer Kasim Adams parti à Hoffeinheim, Camara beaucoup de similitudes avec son prédécesseur. S’il parvient à éviter les sauts de concentration, le défenseur d’YB a toutes les cartes en main pour être un très bon défenseur d’un des grands championnats européens » précise KMedia
La CAN 2021 comme coup de projecteur ?

Le groupe B composé du Malawi, du Sénégal et du Zimbabwe paraît comme abordable et peut permettre à la Guinée et Mohamed Camara de voir plus loin que la phase de groupe. Le match au sommet contre le Sénégal sonnera comme le vrai test. Camara aura alors l'occasion de briller avec sa sélection et de démontrer son potentiel.


Une bonne CAN lui servira dans sa bataille concurrentielle qu’il livre avec Cédric Zesiger et Fabian Lustenberger tout comme elle pourrait lui permettre de réaliser, à l’instar de son prédécesseur Kasim Adams, un transfert vers l’étranger.