Rechercher

La fuite des talents est-elle en marche ?

Dernière mise à jour : 10 oct.

Avec les départs confirmés de Silvan Hefti et Edon Zhegrova, la Super League vient de perdre deux joueurs majeurs de son championnat. La tendance va-t-elle se confirmer durant ce mercato d'hiver ? Décryptage.


C'est donc la France et l'Italie qui ont ouvert le bal. La Ligue 1 par l'intermédiaire du LOSC vient de récupérer l'international kosovar Edon Zhegrova contre un chèque de 8 Mio CHF (qui pourrait monter à 10 Mio CHF en fonction de certains bonus). Un transfert juteux pour le FC Bâle qui a besoin de ressources financières pour finir sa saison et retrouver son lustre d'antan. Mais surtout, la perte d'un talent hors norme qui rappelle à quel point la Super League peut vite se retrouver sans ses stars. Si le choix de carrière d'Edon Zhegrova est judicieux, il rejoint tout de même le champion de France, d'autres font plus débat. C'est le cas du choix de Silvan Hefti parti des Young Boys pour rejoindre le Genoa en Série A. Le club de Gênes lutte contre la relégation et ne vit pas ses meilleures heures. Un chèque de 5 Mio CHF a convaincu YB qui avait déjà en tête la solution de remplacement idéale en la personne de Kevin Ruegg. D'autres suivront-ils ? Réponse au cas par cas.


Michael Aebischer et l'appel de la Série A

Il semblerait que la balle soit dans le camp du fribourgeois ! L'homme attire, la Sampdoria Sassuolo et Cagliari sont à l'affût. Le dernier à fait une offre officielle à YB (un prêt avec option d'achat obligatoire à hauteur de 4 Mio CHF). Pas sûr que cela suffise. Mais, comme son désormais ex-coéquipier Hefti, l'international suisse devra certainement choisir entre un club qui joue le titre dans un championnat peu médiatisé et un club qui joue la deuxième partie de tableau dans un championnat du Big 5. La tendance est à un départ du club bernois. Réponse dans les prochains jours


"Malgré les urgences financières, les clubs de Super League doivent se montrer courageux pour garder leurs talents et les convaincre d'attendre la meilleure offre pour partir. Il en va également de la crédibilité du championnat." commente KMedia.

Arthur Cabral et le choix cornélien

Un départ du brésilien constituerait à coup sûr une perte énorme pour la Super League mais également le transfert le plus cher du mercato hivernal. Suivi par Arsenal, Barcelone, West Ham, Paris SG et le Milan AC, Cabral peut voir venir les offres. Reste que le numéro 10 du FC Bâle se voit rester jusqu'à la fin de la saison pour décrocher le titre avec les Rotblau et passer du temps avec son fils. Le départ de Zhegrova donne une bouffée d'air frais au FCB qui pourrait choisir de garder son buteur. KMedia voit Arthur Cabral rester jusqu'en été au bord du Rhin.


Becir Omeragic, le joyau du FCZ

Dortmund, Lyon, Milan AC et entre autres Naples suivent de près l'international suisse. Becir Omeragic, 19 ans, est un homme courtisé mais qui garde les pieds sur terre. Titulaire indiscutable au sein du leader zurichois, le Genevois ne doit pas se presser. Reste que l'arrivée récente de Stéphane Henchoz dans la cellule de recrutement de l'Olympique Lyonnais pourrait déboucher sur une offre ferme du club rhodanien. On le sait, Lyon cherche à stabiliser une défense fébrile et est à la chasse aux bonnes affaires. Si les tops clubs devraient patienter encore quelques mois avant de passer à l'action, d'autres pourraient saisir l'opportunité. Un départ cet été reste la piste la plus crédible.


Fabian Rieder, le digne successeur d'Aebischer

Et si la vente d'Aebischer était due à l'explosion de Fabian Rieder ? Le gamin de 19 ans est la nouvelle coqueluche du Wankdorf. Spycher l'a bien compris et sait que la concurrence à mi-terrain est trop grande pour favoriser la mise en valeur du prodige bernois. Si les scouts européens prennent place dans l'ancien Stade de Suisse, les supporters bernois peuvent être rassurés le joyau du club ne sera pas vendu cet hiver.


La patience, la clé de la réussite de Kastriot Imeri

Il est la révélation de l'automne du championnat de Suisse. Kastriot Imeri, désormais international suisse, est forcément courtisé. Si le nom des clubs qui suivent le Genevois ne filtre pas encore, le Servette FC sait pertinemment que l'avenir de l'enfant du club s'écrit en pointillé. Il se murmure que des clubs de Ligue 1 et de Bundesliga empilent les infos le concernant. Toutefois, un départ cet hiver ne devrait pas être d'actualité. Bonne nouvelle pour le football suisse !


Cameron Puertas et la séparation inévitable ?

À l'instar de son compère genevois Imeri, l'histoire d'amour entre le LS et Puertas est forte. La séparation le sera tout autant ! En grande difficulté cette saison, Lausanne-Sport essaie de convaincre son talent de rester quelques mois encore dans la capitale vaudoise. Les arguments sont peu nombreux et le milieu de terrain de 23 ans souhaite passer à l'étape suivante. Direction la Belgique ?

Les prochains jours devraient être décisifs.


Que les observateurs du championnat de Suisse soient rassurés, la plupart des talents de Super League devraient être encore là pour la reprise de février. L'intérêt des clubs européens pour les acteurs du championnat doit surtout réconforter les clubs dans leur travail. En Super League, du talent il y en a ! Et ce n'est pas fini.