Rechercher

Le duel pour la place de numéro un à Winterthur

Qui gardera la cage des Löwen cette saison ? La question mérite d’être posée, puisque Winterthur a encaissé des buts dans chacun de ses trois premiers matchs de championnat et le jeune Pukaj n’a pas (encore) convaincu. Pukaj ou Fayulu, KMedia présente les deux gardiens au service du coach Bruno Berner.
Crédit photo: FC Winterthur

Romain

Il est plutôt rare de débuter une saison avec comme point d’interrogation le poste de gardien de but. Pourtant, c’est un peu le cas à Winterthur qui dispose de deux jeunes gardiens talentueux.


Jozef Pukaj, jeune gardien Suisse de 22 ans formé entièrement au FC Bâle et hautement considéré à l’époque est l’un des deux prénommés. Ce dernier a quitté définitivement son club formateur durant l’été 2021 pour rejoindre le FC Winterthur. L’ancien international U20 n’a jamais eu l’opportunité d’évolué en Super League jusque-là et a connu qu’une seule apparition en Challenge League lors de son prêt au SLO en début d’année 2021. La confiance témoignée en ce début de saison par l’entraineur du néo promu est donc l’occasion rêvée pour lui de s’imposer dans l’élite et de rebondir après des rôles de numéro 2 et numéro 3.


Timothy Fayulu, un concurrent venu pour être numéro un

Cet été, le club zurichois a flairé le bon coup. Éternel remplaçant au FC Sion, Timothy Fayulu est ciblé pour être le gardien titulaire qui remplacera le très bon Raphel Spiegel parti à Lausanne. L’ex sédunois de 23 ans est ambitieux et ne cache pas son envie d’être le numéro un dans un club qui va se battre contre la relégation. Ancien international U21 suisse, le Genevois a clairement le potentiel pour s’imposer et l’a déjà démontré avec le club valaisan. La saison passée, il à disputé 7 rencontres de Super League avec Sion (1 cleansheet) et 15 rencontres lors de la saison 20/21 (pour 2 cleansheet). Le portier aux origines congolaises dispose donc d’une plus grosse expérience du haut niveau que Jozef Pukaj. Suffisant pour prendre les devants ?


Une surprise en début de saison

Durant la traditionnelle présaison estivale, Pukaj a réalisé 4 matchs (3 goals encaissés) alors que le nouveau venu Fayulu a gardé une fois la cage de son équipe (1 goal encaissé). Arrivé plus tard dans la préparation, l’ancien portier du FC Sion s’attendait à voir son nom sur le onze de départ lors du premier match de la saison contre le FC Bâle. Mais, Bruno Brener est resté dans la lignée de la préparation et a fait confiance à Pukaj face à son ancien club (1-1). Une première performance plutôt réussie par l’ancien bâlois qui l’a vu être titularisé lors des deux matchs suivants. La suite ne sera pas si rose pour Jozef Pukaj qui s’est montré moins à son avantage face aux Brodeurs et à Lugano. Des performances qui pourrait être synonyme de changement pour les pensionnaires du Schützenwiese. Une aubaine pour Fayulu qui pourrait bien connaître sa première titularisation en match officiel sous le maillot zurichois ce samedi (18h00) face au club de son canton d’origine le Servette FC.


Quoiqu’il en soit, l’avenir du poste de numéro 1 reste encore flou dans la banlieue de Zurich. Les deux concurrents auront à cœur de se battre pour cette place synonyme de visibilité importante pour la suite de leur carrière. Dans cette bataille, malheur au vaincu qui se verra coller l’étiquette de l’éternel numéro 2.