Rechercher

Le FC Zürich, un champion en reconstruction

Dernière mise à jour : 14 juil.

À peine le titre fêté sur les bords de la Limatt que voici le FC Zürich forcé de se reconstruire. Du staff technique aux joueurs, Ancillo Canepa devra se montrer actif sur tous les fronts. Pas de quoi rassurer les fans qui rêve d'une participation à la Ligue des Champions.
Crédit photo : FC Zürich

Des héros du championnat, il ne reste plus que le gardien Brecher et Ancillo Canepa. C'est bien sûr grandement exagéré mais la réalité n'est pas si loin. Le FCZ s'est vu plumer alors qu'il est champion de Suisse. Une situation assez inédite car elle intervient très vite après la fin du championnat (voir avant pour certains). Au risque de voir la nuit de noces virer au cauchemar, le club de la Limatt doit vite se renforcer et dans tous les secteurs de l'équipe.


L'adieu d'André Breitenreiter

Un petit tour puis s'en va ! Cela résume bien le parcours du coach allemand avec le FCZ. Après l'avoir emmené au titre surprise de champion de Suisse, André Breitenreiter a annoncé son départ pour la Bundesliga. Sûrement conscient que l'équipe tourne en surrégime et que l'accès à la Champions League sera très compliqué, il a préféré partir en héros à Hoffeinheim plutôt que prendre le risque de voir son poste menacé comme cela a pu être le cas d'autres hommes forts zurichois comme Magnin et Forte. Un profil similaire est donc recherché par Ancillo Canepa - si possible allemand et expérimenté - vous l'aurez compris.


Remplacer Ousmane Doumbia

En plus de l'entraineur, trois départs sont déjà confirmés dans l'effectif avec les milieux Leitner, Khelifi et le presque irremplaçable Doumbia. Très précieux, l'homme venu de Challenge League va rejoindre Lugano. Un gros coup dur pour le FCZ qui doit se trouver rapidement un nouvel homme fort à mi-terrain capable d'avaler les kilomètres que l'expérimenté Dzemaili ne peut plus faire. Au-delà de la perte sportive, le départ de l'Ivoirien démontre également la gestion trop tardive de la prolongation de contrat d'un cadre de l'équipe. Même si d'après les informations de KMedia, l'offre luganaise était très difficile à refuser, le FCZ aurait pu clôturer le dossier Doumbia bien avant.


Le secteur défensif est également amené à être une zone d'interrogation. Si aucun départ n'a pour le moment été confirmé, la colonne vertébrale du FCZ est très enviée. La paire Omeragic - Kriyezu attire sur le marché et l'un des deux pourraient quitter le club en cas d'offre alléchante. Du côté des latéraux, c'est un peu le même son de cloche. À gauche, la saison de Guerrero anime les curieux hors des frontières et le joueur pourrait aussi être tenté par l'expérience dans un plus grand championnat si l'occasion se présente. Hormis la prolongation de contrat de Fidan Aliti, aucune garantie n'est de mise pour l'arrière garde zurichoise.


Une attaque courtisée et prête au départ

Devant, il y en a déjà un qui a mis les voiles. Blaz Kramer s'est lassé du rôle de joker pour tenter sa chance en Pologne en tant qu'attaquant numéro un. Embêtant, quand on sait que le robuste attaquant a tout de même inscrit 21 buts en 88 matchs avec un temps de jeu réduit. Et ce n'est pas tout ! Meilleur buteur du club, Assan Ceesay n'a pas prolongé son contrat, malgré des discussions intenses ses derniers mois, et le temps joue contre la direction zurichoise. En effet, il ne reste que quelques semaines pour le convaincre et le directeur sportif Jurendic doit maintenant faire face à une concurrence accrue. Le FC Bâle, Young Boys et des clubs étrangers surveillent de très près la situation du joueur. Il semble peu probable de voir l'international gambien porter les couleurs du FCZ la saison prochaine.


Convoqué avec la Nazionale, la pépite Wilfried Gnonto devrait également voir venir les offres cet été. Formé à l'Inter, l'appel de la Squadra Azzura déclenchera à coup sûr l'intérêt des clubs italiens. Le joker de luxe de Zürich pourrait être tenter de rentrer au pays. Dernier joueur du quatuor offensif, Tosin est lui aussi courtisé. À quoi ressemblera l'attaque du champion de Suisse ? Il est difficile de se faire une idée à ce stade. Mais avec les ambitions que sont les siennes, le club zurichois cherchera à se renforcer. Zeki Amdouni est sur la liste des profils scrutés par Jurendic et le club a déjà entrepris des démarches pour tenter d'obtenir l'international suisse. De quoi rassurer un peu les fans qui entrevoient enfin des rumeurs de transfert rassurantes et positives.


Vous l'aurez deviné, des semaines agitées et de grands labeurs s'annoncent chez le champion de Super League. Le droit à l'erreur n'existe pas lors de ce mercato estival si important pour le club. Il faudra suivre les traces d'YB et se qualifier pour l'Europe tout en se maintenant dans les trois premiers du championnat pour stabiliser le club. Une mission ardue et épuisante car les concurrents ont soif de revanche.