Rechercher

Le FC Zurich compte sur Gnonto pour trouver la solution

Auteur d'une très belle saison dernière, le désormais international italien a vécu un été incroyable. Logiquement courtisé, il doit réussir à faire abstraction des rumeurs pour trouver la solution et permettre au FCZ de passer l'étape Qarabag.
Crédit photo: FC Zurich

Julien Moret

En fin de saison dernière, Wilfried Gnonto a eu l'opportunité de rejoindre le groupe élargi de la Squadra Azzura. Après avoir convaincu Roberto Mancini, il a été retenu pour la Ligue des Nations et a fini par convaincre le peuple italien. Le résultat de son périple international, qui l'a vu disputer deux rencontres contre l'Allemagne et des matchs contre l'Angleterre et la Hongrie, est très encourageant: un but et une passe décisive. Des performances qui font de lui la nouvelle attraction du football italien.


De nouvelles responsabilités

Cet été de rêve, le jeune attaquant de 19 ans doit le prolonger avec son club. Bien que courtisé, il porte toujours les couleurs du club de la Limmat et se retrouve face à un objectif de taille: porter le poids de l'attaque laissé libre par le départ d'Assan Ceesay. Après un début de saison timide, Gnonto doit retrouver la forme mercredi contre Qarabag.

«Il joue au football comme peu d'autres le font à cet âge. Il a des capacités que ne possèdent pas nos autres attaquants. Il apporte ce qui nous a manqué», l'éloge de Roberto Mancini.

Le retard d'un but concédé en Azerbaïdjan peut être comblé par l'offensive talentueuse mais muette du FC Zurich. Car oui, les hommes de Franco Foda n'ont pour le moment inscrit que deux buts lors des trois matchs officiels disputés. Pire, les deux buts inscrits ont été l'œuvre de deux défenseurs, Lindrit Kamberi et Mirlind Kryeziu.

Pourtant l'attaque zurichoise fait bonne figure sur le papier avec les attaquants Okita, Tosin et Gnonto, ainsi que le régisseur maison Marchesano. Malgré cette cuvée de talents, le FC Zurich peine à trouver la faille. Lors de ce match retour, le club pensionnaire du Letzigrund devra absolument marquer pour passer. Remplaçant contre Lucerne, le prodige italien sera frais pour ce match capital et devrait y jouer un rôle prépondérant. L'expérience acquise avec la sélection italienne le met sur le devant de la scène et fait de lui le principal porteur de l'attaque du FCZ.

Il ne lui reste maintenant plus qu'à prouver qu'il est prêt à passer un cap et endosser la responsabilité du rôle que tenait l'attaquant gambien parti à Lecce en Serie A. Un rôle qui consiste à montrer la voie à son club lorsque celui-ci est au pied du mur comme c'est le cas du FCZ. Mercredi à 19h, la Südkurve et l'Europe auront les yeux rivés sur le petit attaquant italien. Une occasion à saisir.