Rechercher

Les principaux nouveaux visages de Super League

Dernière mise à jour : 10 oct.

Chaque année, les clubs de Super League sont à la chasse aux bonnes affaires venues de l’étranger. Cette saison encore, les clubs suisses ont été actifs sur le marché. Qui sont les principaux nouveaux visages du championnat ? Décryptage.

Julien Moret

Certains partent, et d’autres arrivent. La déception de voir nos stars du championnat rejoindre de nouveaux horizons est vite gommée par l’impatience de scruter nos futures têtes d’affiches. KMedia a sélectionner dix joueurs qui risquent bien de faire parler d’eux en Super League. À quelques jours de la reprise, vous ne pourrez plus être surpris.


Jonathan Okita 25 ans, FC Zurich

Né en Allemagne et formé en Belgique, Okita représente désormais la sélection congolaise. Ailier rapide, il sait aussi bien marquer que passer. Cet homme à tout faire va faire un bien fou au FC Zurich ! Alors qu’il sort d’une bonne saison aux Pays-Bas, il est en pleine forme pour être très vite performant avec son nouveau club. Jonathan Okita a la particularité de pouvoir évoluer tant à gauche, qu’à droite ainsi qu’au poste d’attaquant centre. Cette polyvalence lui permet d’être particulièrement libre sur le terrain et ainsi être un danger permanent pour l’adversaire. Une vraie belle recrue pour le championnat de Suisse.


Jean-Kévin Augustin 25 ans, FC Bâle

Qui aurait imaginé JKA dans le championnat de Suisse il y a quelques années de cela ? Personne ! Alors qu’il était un très grand talent du PSG et qu’il côtoyait Zlatan Ibrahimovic, le Français a mis le cap sur l’Allemagne et l’ambitieux Leipzig pour décoller une carrière hors de la capitale française. Blessures et/ou mésaventures, JKA est désormais l’attaquant du FCB pour le plus grand bonheur des fans du football suisse. Persuadé de pouvoir exploiter son potentiel, Alex Frei salive de pouvoir travailler avec un attaquant de son envergure. Oui, Augustin au top de sa forme devrait bien être l’attraction de la Super League. Mais pour le cela il faudra éviter les blessures qui semblent déjà le toucher à son arrivée. Patience.


Cédric Itten 25 ans, BSC Young Boys

L’international suisse n’est pas vraiment un nouveau visage du championnat de Suisse mais plutôt un revenant qui sent bon la très bonne affaire ! Ancien joueur du FC Bâle et de Saint-Gall, il quitte l’Écosse et les Glasgow Rangers pour gagner sa place à la Coupe du Monde avec la Nati. Une Nati avec qui il a endossé le rôle de sauveur à plusieurs reprises et qui lui colle l’étiquette d’attaquant star du championnat 2022-23. Les départs de Siebatcheu et Ceesay font de lui un véritable prétendant au titre de meilleur buteur du championnat. Aura-t-il les épaules pour endosser cette responsabilité ?


Lukas Mai 22 ans, FC Lugano

Annoncé du côté de Bâle l’année passée, le FC Bayern ne voulait pas lâcher son espoir allemand sous peu de garanties. Il a alors été prêté au Werder Brême pour obtenir du temps de jeu. L’ancien capitaine de la sélection U21 allemande a posé ses valises au Tessin et cela risque d’être un sacré coup du club luganais. Dans la lignée de la génétique des défenseurs centraux allemands, Mai en impose et va prendre toute l’expérience de l’immortel Ziegler pour devenir très vite le patron de la défense d’un club qui parait très solide et ambitieux.


Daouda Guindo 19 ans, FC Saint-Gall

Avec les récentes expériences de transferts entre Salzburg et Saint-Gall (Diakité et Adamu), Guindo mérite toute notre attention. Mais il faut dire que son recrutement est un peu étrange tant Isaac Schmidt a brillé la saison dernière. Toutefois, la possibilité de voir le Vaudois joué à droite et le Malien à gauche risque de causer des maux de têtes aux entraineurs de Super League. Le défenseur de 19 ans a du coffre et de l’envie. Son profil est presque trop parfait pour le système de Peter Zeidler. Et cela tombe bien, son objectif est clair : briller pour retourner à Salzburg conquérir l’Europe !


Patrick Pflücke 25 ans, Servette FC

Il a martyrisé la deuxième division hollandaise la saison dernière avec Roda. C’est un sacré coup qu’a réalisé le club genevois en obtenant les services du joueur allemand. Désigné comme le remplaçant de Kastriot Imeri, Pflücke devra animer les couloirs avec l’autre magicien grenat Stevanovic. Une association qui fait rêver sur le papier tant l’allemand semble adroit dans la dernière passe et le dernier geste. C’est Chris Bedia et les amateurs de Super League qui se frottent déjà les mains.


Joaquin Ardaiz 23 ans, FC Lucerne

Le FC Lucerne a réussi un joli coup en permettant à Joaquin Ardaiz d’empiler les buts en Super League. Le meilleur buteur de dernière saison de Challenge League ne manquait pas d’observateurs et a choisi la Suisse centrale pour obtenir le temps de jeu qui lui permettra de s’imposer au plus haut niveau suisse. L’attaquant de 23 ans a tout pour le faire. De bonnes performances pourraient même lui permettre de goûter aux joies de la sélection uruguayenne qui arrive gentiment en mal d’attaquants avec les vieillissants Suarez et Cavani.


Ole Selnaes 28 ans, FC Zurich

Le solide milieu norvégien aux 32 sélections nationale va découvrir 4ème championnat. Après la Norvège, la France et la Chine, il pose ses valises en Suisse et au FCZ. Une trajectoire relativement étrange tant le milieu axial était performant à l’AS Saint-Etienne. Recruté pour 8Mio d’euros, il a disputé 75 matchs de Ligue 1. C’est cette expérience qu’il vient amener à une équipe zurichoise qui va jouer l’Europe. Après un an et demi en Chine, Selnaes espère retrouver son niveau et sa sélection avec pourquoi pas un titre de champion de Suisse à la clé.


Marwin Hitz 34 ans, FC Bâle

Arrivé dans la tourmente au FC Bâle, l’ancien portier du Borussia Dortmund sera attendu de pied ferme aux bords du Rhin. Il a la lourde tâche de remplacer le très apprécié Heinz Lindner forcé de partir à Sion. Le gardien suisse a l’expérience pour gérer cette pression mais a-t-il le rythme pour assumer cette responsabilité ? Il faut dire que la récente lignée des gardiens de but à Bâle est impressionnante ; Franco Costanzo, Yann Sommer, Tomas Vaclik, Jonas Omlin et Heinz Lindner. Petit conseil à Marwin, réussir ses débuts sans quoi la saison risque d’être très longue.


Adriano Onyegbule 16 ans, FC Bâle

Théoriquement, l’Allemand de 16 ans ne devrait pas être tout de suite d’attaque pour la première équipe du FCB. Mais honnêtement, après les matchs amicaux on est en droit de se demander combien de temps le coach bâlois pourra se passer d’un tel phénomène. Impressionnant physiquement, il semble être un merveilleux mix de la puissance d’Embolo et de la finesse d’Okafor. Et si Adriano Onyegbule était le « Wilfried Gnonto » de la saison 2022-23 ? C’est tout ce qu’on lui souhaite.