Rechercher

Qarabag – FC Zurich, un match aller de tous les dangers

Le chemin vers la Ligue des Champions est encore pour long pour le FCZ et débute ce soir à 18h contre Qarabag. Un adversaire connu des équipes suisses qui a souvent posé des problèmes. Une double confrontation qu’il s’agira de bien négocier en évitant la défaite à Bakou.
Crédit photo: FC Zurich

Julien Moret

Le tirage peut paraitre facile à première vue, mais plus compliqué dès qu’on y regarde de plus près. Vainqueur des coriaces polonais du Lech Poznan, Qarabag pourrait presque entamer cette double confrontation avec l’étiquette de favori. Alors qu’ils avaient perdu en Pologne sur le score d’un but à zéro, les Azerbaïdjanais ont atomisé l’équipe polonaise au match retour avec un score fleuve de cinq buts à un.


Voilà, le décor est planté. Le FCZ vivra un match compliqué à Bakou dans une ambiance particulière. Il faudra absolument éviter la même mésaventure sans quoi le rêve de la coupe aux grandes oreilles disparaitra très vite.


Un adversaire connu des clubs suisses

Pour se préparer, le club zurichois pourrait presque demander conseil à son rival, le FC Bâle. Les Rhénans avaient rencontré le club azerbaïdjanais l’année passée en Conference League. Le bilan des Rotblau était positif avec une victoire trois buts à zéro au Parc Saint-Jacques suivi d’un moribond match nul – dans la douleur – à Bakou. Confronté au club aux 9 titres de champion de son pays en 2015, Young Boys n’avait pas eu la même réussite. Alors entraîné par Harald Gampërle, les Bernois s’étaient inclinés deux fois dont une incroyable déroute à Bakou se terminant sur une claque trois buts à zéro.


Habitués à disputer les qualifications pour la Ligue des Champions, le club entraîné par Qurban Qurbanov n’a atteint qu’une seule fois la phase de groupes, en 2017.


Attention au brésilien Kady

Si le contexte pourrait donner l’avantage à Qarabag, les qualités individuelles des effectifs à disposition remet clairement la balle au centre. Il ne faut pas se le cacher, qualitativement le FC Zurich est mieux loti que son adversaire, et ce dans tous les secteurs de jeu. Hormis ses internationaux azerbaïdjanais, le club ne dispose que de deux internationaux du Monténégro, un du Cap-Vert et un de la Géorgie. Le FC Zurich, lui, a sept internationaux (Kosovo, Estonie, Congo, Bénin et Guinée) dont Wilfried Gnonto récemment appelé avec l’équipe d’Italie. À cela, pourrait s’ajouter Becir Omeragic – de retour de blessure - et Ole Selnaes (Norvège) de retour en Europe.


Toutefois, l’équipe entrainée par Franco Foda devra se méfier d’un homme en particulier. Il s’agit de Kady, brésilien de 26 ans et véritable homme à tout faire de l’adversaire du soir. Avec 20 buts et 17 passes décisives en 43 matchs la saison passée, nul doute que son nom sera surligné lors de la préparation d’avant match. Lors du match retour contre Lech Poznan, Kady a également scoré deux fois, notamment en inscrivant le but du un partout.


À Zurich de faire le nécessaire pour démontrer que le titre acquis en mai dernier, n’a rien d’un accident de parcours et que le club zurichois est prêt à retrouver une compétition qu’il n’a plus joué depuis 2009 !