Rechercher

Qui sont les internationaux suisses toujours à l’écoute du mercato ?

Dernière mise à jour : 10 oct.

Comme chaque été, le mercato offre son lot de surprises et de transferts intéressants aux quatre coins du globe. Certains internationaux suisses sont encore dans le flou quant à la saison prochaine, le choix est parfois compliqué et les offres ne sont pas toujours au rendez-vous. Une chose est sure, la Coupe du Monde qui se tiendra dans quelques mois interagit forcément dans les choix des joueurs qui doivent être sûr d’obtenir de la visibilité afin de figurer dans les petits papiers de Murat Yakin. Tour d’horizon de certains dossiers chauds.

Romain

Quel est le meilleur choix, la meilleure opportunité pour évoluer sous le tricot rouge de la Nati cet hiver et quel championnat choisir en sachant que la plupart de ces derniers ont déjà débutés ce weekend. Tant de questions et de réflexions à aborder avant de partir pour un nouveau cap, qui peut s’avérer déterminant pour une carrière.


Jonas Omlin et le marché très spécial des gardiens de buts

Le portier suisse s’est bien installé dans le sud de la France. À Montpellier depuis l’été 2020, il a disputé 59 matchs sous le maillot du MHSC, dont 30 la saison dernière. Un poste de numéro 1 qui lui a offert le poste de « presque » numéro 2 de la sélection nationale en juin dernier. C’est peut-être le moment pour lui de voir plus grand, et pourquoi pas d’être le successeur de Sommer. Le portier de 28 ans n’as pas nécessairement l’intention de quitter son club, mais Leicester City, à la suite du départ de son gardien numéro un, s’est renseigné sur le Suisse. Et Montpellier pourrait ne pas être contre le fait de le laisser filer contre une somme d’argent.


Manuel Akanji, cela devient urgent !

Le pilier de la défense du Borussia version 2021-22, titulaire à 26 reprises en Bundesliga et joueur clé de la Nati, lorgne maintenant d’autres pelouses et un autre championnat en particulier. Et ce championnat n’est nul autre que la Premier League. L’ex bâlois souhaite rejoindre Manchester United mais aucune offre n’a été présentée par la direction mancunienne. Akanji, sur les tablettes de la Juventus et de l’Inter Milan, n’a pas donné suite aux intérêts confirmés du Stade Rennais (Ligue 1). La possibilité d’un transfert semble se compliquer de plus en plus, car Akanji est évalué à 30 millions, mais il sera libre dans 6 mois. Quasiment assuré de figurer parmi ceux qui s’envoleront pour le Qatar, le Suisse cherche une solution pour avoir du temps de jeu, mais sans se stresser. Attention tout de même.


Remo Freuler, et s’il quittait l’Italie ?

Le milieu de terrain installé depuis 2015 en Lombardie semble arrivé à la fin d’un cycle et d’un joli parcours sous le maillot de l’Atalanta. C’est le néo-promu Nottingham Forrest (Premier League) qui semble intéressé par Remo Freuler. Une offre de 7 millions aurait déjà été transmise par les Anglais et le club italien en demande 10. Pas de quoi affoler les Anglais qui pourrait aller dans le sens du club de Lombardie.


Renato Steffen, un dernier choix important

Un dernier défi sportif ou financier pour l’Argovien. En effet, le milieu gauche de 30 ans ne jouera pas un rôle clé avec les Wölfe cette saison, et l’envie d’un dernier challenge semble arriver au bon moment pour lui. Régulièrement convoqué avec la Nati, il espère figurer dans la liste de Murat Yakin en novembre prochain. Toutefois, il a un choix à faire entre le sportif, un club qui pourrait le mettre en avant et dans lequel il pourrait jouer ou un gros contrat avant de raccrocher les crampons. Pour ce qui est de la deuxième option, ce dernier pourrait peut-être rejoindre la MLS et y retrouver son compatriote, Xherdan Shaqiri.


Ricardo Rodriguez, l'ultime ambition

Le latéral gauche, qui soufflera sa 30ème bougie à la fin du mois, est attiré par de nouveaux horizons et souhaite quitter le Torino pour un projet plus ambitieux. Sa préférence se trouverait en Espagne, mais pour l’instant, aucune offre concrète n’a été émise pour lui. Le Suisse se fait à l’idée qu’il devra peut-être rempiler pour une nouvelle saison dans le Piémont, mais il sait que le mercato est encore long et ne désespère pas à l’idée de rejoindre la Liga pour la première fois de sa carrière.


Mattia Bottani et l'objectif Qatar

Le demi offensif de Lugano et récemment international suisse, rêve-lui aussi de prendre l’avion pour Doha en fin d’année. Il sait que s’il veut perdurer avec la Nati, il doit quitter le club tessinois afin d’obtenir plus de visibilité. Mais ce serait à contre cœur, car Bottani est bien installé à Lugano et n’envisageait certainement pas un départ dès cet été. Un intérêt a été prononcé par le FC Sion, mais aux dernières nouvelles, il ne posera pas ses valises en Valais. Son futur point de chute reste donc encore une énigme, à l’étranger, ou dans un gros de notre championnat, Bottani doit à tout prix trouver une solution sans quoi la Coupe du Monde sera sur sa télé.


Okafor, l’espoir courtisé mais bloqué

Le jeune suisse que nous avons vu briller tant en club qu’en sélection la saison dernière serait dans les petits papiers de Florentino Perez et du Real Madrid. S’il rejoint la capitale espagnole, ce ne sera en tout cas pas cet été mais peut-être dans 6 mois ou l’été prochain. En effet, Christoph Freund (directeur sportif RB Salzburg) a déclaré, en début de saison, qu’il ne laisserait pas partir le jeune talent helvétique cet été. Le Bâlois pourrait être le premier suisse à se vêtir de la célèbre tunique blanche du Real Madrid.


D’Omlin à Okafor, l’horloge tourne mais le mercato est encore long. Les plus belles surprises surviennent souvent le 31 août. Affaire à suivre…