Rechercher

Roulez jeunesse à Genève !

Dernière mise à jour : 14 juil.

Le mercato calme des Grenat laisse présager une virage stratégique important du club. L'équipe d'Alain Geiger devrait compter sur ses jeunes talents la saison prochaine. De quoi ravir les fans.
Crédit photo: Servette FC

Julien Moret

Depuis de longues années, les fans servettiens espère voir un jour une équipe compétitive formée de plusieurs jeunes du cru. Une équipe capable de jouer l'Europe avec un football attrayant qui plairait à l'exigeant public genevois. À Genève, tout le monde est convaincu que pour faire venir du monde au stade cela doit rimer avec l'identification des genevois à leur équipe. Le club du président Fischer a fait un travail admirable en ce sens sur les réseaux sociaux. L'équipe de communication du club a complètement retravaillé l'image du Servette afin qu'elle puisse parler aux plus jeunes.


Kastriot Imeri semble avoir ouvert la voie

Cette image est parfaitement symbolisée par le joyau du club Kastriot Imeri. La success story du meyrinois fait rêver et le jeune joueur maîtrise parfaitement ses réseaux et sa communication. Travailleur et talentueux, son transfert vers l'étranger à coup de millions va tomber prochainement et sonnera comme le Graal après avoir goûté à l'équipe de Suisse. Servette ne pouvait pas lui offrir mieux.


Mais ce n'est pas tout, Imeri a montré la voie à d'autres et surtout au club. Le talentueux Nicolas Vouilloz s'est imposé en défense centrale et devrait être la patron de l'assise défensive de l'équipe version 2022-23. À sa gauche, les Grenat viennent d'annoncer la prolongation du français Clichy qui devrait voir son rôle évoluer. Place désormais à la concurrence du surprenant Valton Behrami et du puissant Malik Sawadogo. Annoncé partant, l'imposant Nyakossi est toujours là. Le jeune défenseur ne revivra pas une saison similaire à celle de l'année dernière. S'il fait partie du contingent cette année, c'est pour y jouer un rôle. Ce qui pourrait également être le cas du très prometteur portugais Diogo Monteiro. On le sait, l'international portugais junior est un talent brut que le Portugal observe avec attention. Lui donner des perspectives pourrait lui permettre de lier définitivement son avenir avec le club grenat.


Alexis Antunes en chef de file

Offensivement, Servette n'est pas en reste ! Attitré du numéro 10, Alexis Antunes vient de recevoir une importante marque de confiance du club. Servette attend de lui qu'il puisse suivre les traces de son futur ex-coéquipier Imeri et qu'il profite de la saison à venir pour véritablement exploser. À cela s'ajoute le talentueux milieu de terrain Sidiki Camara qui vient de prolonger son contrat jusqu'en 2025. Fin techniquement, Camara dispose déjà de quelques matchs de Super League dans les jambes. La préparation a montré que le coach Geiger va compter sur lui dans la rotation de l'effectif.


À 17 ans, Lois Ndema est également un élément très prometteur. Il devrait assez facilement passer le cap des 12 minutes de temps de jeu accordé la saison passée. Mais la très bonne surprise pourrait venir d'Alexandre Patricio Dias, 18 ans. Auteur d'un triplé en amical contre Xamax, c'est le grand gagnant de la préparation. Ce natif de Genève n'a que 4 minutes de Super League dans les jambes, mais surement quelques minutes à grapiller en début de saison. International suisse U19, Dias est connu des sélections ASF et a très largement marché sur le championnat U18 la saison passée avec 26 buts en 34 matchs.


Ils sont en tout cas 9 à vouloir briguer du temps de jeu la saison prochaine. Tous ont pour objectif d'emmener Servette en Europe avec l'intime conviction que la plus grande force du club genevois se situe dans son centre de formation. Suivre les traces d'Imeri est devenu plus qu'un rêve, un véritable objectif. Si le SFC trouve le bon équilibre, il pourra enfin faire fructifier l'incroyable nid de talents qui réside à Genève. Avec un public en nombre au stade ?