Rechercher

Shkelqim Vladi, un début de saison tonitruant

Shkelqim Vladi vit une ascension fulgurante ces derniers mois. Sans perspective de temps de jeu à YB, l’attaquant a trouvé refuge en Challenge League depuis la saison dernière. Des expériences réussies à Yverdon et Aarau lui permette de se mettre en avant sur la scène footballistique suisse. Jusqu'en équipe de Suisse U21 ?
Crédit photo: FC Aarau

Romain

Jamais sélectionné avec les espoirs de l’équipe suisse, Vladi crève l’écran en ce début de saison. En effet, ses bonnes performances avec Aarau confirment les espoirs placés en lui lors de sa formation à YB, ou encore lors de son court passage à Yverdon. Un premier mois de championnat qu’il survole et des performances qui ne passent pas inaperçues. Sera-t-il dans la liste de Patrick Rahmen le mois prochain ? Sera-t-il encore argovien après le mercato estival ? Retour sur la carrière d'un attaquant qui n'en finit plus de scorer.


C'est avec le FC Rot-Schwarz, un club proche de chez lui, que Vladi fait ses premiers pas dans le football avant de continuer sa formation au FC Dürrenast au niveau régional. Il rejoint ensuite le FC Thoune et presque logiquement les équipes juniors du BSC Young Boys en 2016. Une formation qu’il poursuivra dans la capitale jusqu’en 2021. Avec les juniors d’YB, Vladi a trouvé 36 fois le chemin des filets en 61 apparitions. Mais cela n’a pas suffi pour passer à l’échelon supérieur et intégrer durablement le contingent de la « une ». À l'été 2021, il rejoint donc Yverdon Sport sous forme de prêt afin de d'engranger du temps de jeu en Challenge League.


L’expérience au sein de la cité thermale

L’expérience, c’est exactement ce qu’est venu chercher Vladi en Suisse romande. En 21 apparitions sous le maillot vert et blanc, il marque à 3 reprises pour 2 assists. Testé à différents postes comme milieu offensif, ailier gauche ou encore en pointe, l'environnement n'est pas idéal pour permettre à l'ancien joueur d'YB de démontrer l'étendue de son potentiel. Mais l'important est ailleurs, le garçon est intelligent et profite de chaque minute sur le terrain pour peaufiner les réglages. Son aventure sur les rives du lac de Neuchâtel s'arrêtera puisqu'il décide de quitter Yverdon pour l’Argovie. Il ne le sait pas encore, mais Vladi vient de faire le transfert qu'il lui faut !


Des beaux jours en Argovie

Il ne faudra pas beaucoup de temps à l'attaquant suisse d'origine kosovar pour se montrer convaincant. Malgré une blessure musculaire qui l'a éloigné des terrains pour une bonne partie du deuxième tour, Vladi marque 7 buts en 10 matchs. Le FC Aarau sent la bonne affaire, et convint Young Boys de le céder définitivement durant cet été. Attaquant robuste (1m84), son jeu de corps en pivot fait du bien au club du Brügglifeld. Le FCA l'imagine mener le front de l'attaque mais avec la polyvalence d'évoluer dans plusieurs systèmes, ce qui leur permet d'intégrer d'autres attaquants prometteurs comme Andrin Hunziker.


Le début de championnat ne fait pas mentir les plans argoviens, "Vladinho" régale et survole les débats. Après 6 rencontres de Challenge League, il a déjà trouvé 8 fois le chemin des filets et porte - presque - à lui seul son club à la 5ème place du classement. Des performances qui font parler jusqu'à son pays d'origine qui semble l'avoir dans le viseur. Nul doute que le nouveau sélectionneur, Patrick Rahmen, doit suivre de très près l'évolution de cet attaquant qui pourrait être le joker de luxe au mois de novembre. Vladi sous le maillot de l'équipe de Suisse ? Ce serait une première, car l'attaquant de 21 ans n'a jamais porté le maillot des sélections helvétiques.


Vers un départ avant la fin du mercato ?

Alors que la fin du mercato approche à grand pas, Vladi attise forcément les convoitises. Un départ pourrait-il être envisageable ? Le joueur ne s’est pas prononcé sur son avenir et ne demande qu’à jouer, mais il ne serait pas impossible de le voir (déjà) partir vers un club plus ambitieux. Certains équipes de Super League, tels que Zurich ou Winterthur ne semble pour l’instant pas trouver la formule magique offensivement. Un départ de Wilfried Gnonto (FCZ), ou la volonté d'avoir une solution alternative à Roman Buess (FC Winterthur) pourrait faciliter l’arrivée du meilleur buteur de Challenge League sur les bords de la Limmat. À moins que le buteur ne mise sur la stabilité trouvée en Argovie.


Les dirigeants argoviens risquent de trembler jusqu'au bout car ils espèrent pouvoir profiter du talent de leur attaquant le plus longtemps possible. L’objectif annoncé d’une promotion dans l’élite du football suisse pourrait être un argument fort pour retenir Shkelqim Vladi chez les Unabsteigbaren cette saison.