Rechercher

Stade Nyonnais, à quand le retour en Challenge League ?

Dernière mise à jour : 23 juil.

Nous commençons notre série d’été sur les clubs historiques et de traditions qui ont brillé par le passé en Challenge League ou Super League (Ligue Nationale A ou B). Qui sont-ils, où en sont-ils et quand espèrent-ils revenir dans les deux premières divisions du football suisse. Premier épisode avec le Stade Nyonnais, à la recherche d'une prochaine promotion.
Crédit photo: Stade Nyonnais

Ludo

Le Stade Nyonnais fut longtemps un habitué de la Ligue Nationale B et fera plusieurs fois la navette entre la 1ère ligue et cette division dans son histoire. Depuis sa relégation en été 2012, les jaunes et noirs essaient de remonter. En vain pour l’instant. Serait-ce la bonne saison cette année ?

Beaucoup de supporters se souviennent encore du match contre le Real Madrid en 2001 avec un stade comble et près de 6'800 spectateurs. Avec de telles infrastructures, le Stade Nyonnais a clairement pour objectif de revenir en Challenge League qu’elle a quitté voici 10 ans maintenant, voire encore mieux. Les moyens et les ambitions semblent en tous cas bien présents dans le club de la ville du siège l’UEFA.


La Challenge League à tout prix ?

Avec une première promotion en 1998 en Ligue Nationale B (ancienne Challenge League) pour deux saisons puis une nouvelle en 2008 jusqu’en 2011, le Stade Nyonnais connaît déjà le goût de la deuxième division suisse. Néanmoins, l’équipe basée sur la Côte tourne maintenant depuis plusieurs saisons autour de l’objectif: remonter en Challenge League et s’y faire une place sur le long terme. Le Manager général Varujan Symonov nous confie qu’ils ne veulent pas pour autant trop se mettre de pression: « C’est vrai qu’il y aura 2 promus directs cette année, c'est une belle opportunité. Nous avons aussi pu garder 80% de l’effectif et on se doit de terminer dans le top 5. Après, si nous terminons 4ème, nous serons dans le tir. Ce ne serait pas une catastrophe au vu du niveau de Kriens ou de Rapperswil. Mais oui, l'objectif est la Challenge League. »


Jeunesse et expérience

Si l’équipe nyonnaise a pu garder près de 80% de son effectif pour cette année après sa belle 4ème place de l’an dernier, la philosophie de recrutement du club n’a pas changé non plus. Beaucoup de joueurs sont semi-professionnels et travaillent à 50% ou étudient le reste du temps. Une petite partie essaie de vivre à 100% du football en faisant un sacrifice pour le futur et espèrent être repéré par des clubs de Challenge League, mais cela reste infime.

Finalement, le plus important dans l’équipe reste le groupe. La direction essaie d’avoir un mélange entre des jeunes joueurs locaux (le plus possible) de 19-22 ans, et quelques éléments plus expérimentés. C'est la recette privilégiée. Le bel exemple est celui du Stadiste Adriano De Pierro qui a commencé jeune avec Nyon avant de partir, puis est revenu dernièrement pour encadrer les jeunes de l'équipe.


Quelle place dans le canton de Vaud pour le Stade Nyonnais

Enfin, avec 3 équipes vaudoises actuellement en Challenge League, on peut se poser la question quelle est la place actuelle du Stade Nyonnais et si une 4ème écurie ne ferait pas trop en deuxième division suisse. Néanmoins, Lausanne-Sport devrait remonter assez facilement en Super League cette saison et pourquoi pas une deuxième lausannoise. « Ce serait fantastique pour le football vaudois » avance Varujan Symonov. Avec la formule à 12 équipes qui sera peut-être aussi prochainement instaurée pour la Challenge League, « Nyon peut y être et sa place historique est bien dans cette division. Et deux clubs vaudois dans chaque division serait un immense succès pour le football du canton » abonde-t-il.

Tout est prêt à Nyon pour la montée, il ne reste plus qu’à gagner sur le terrain. Surtout que le club nous confirme avoir reçu l’accord de la Ligue et que la SA (société anonyme) du club est autorisée à monter malgré les affinités avec le Stade Lausanne Ouchy. La présidence est différente et le capital est réglé. On attend donc impatiemment la prochaine équipe historique et vaudoise en Challenge League.