Rechercher

Super League 2022-23, les pronos de la rédac'

Dernière mise à jour : 12 juil.

À moins d'une semaine de la reprise de la Super League, la rédaction de KMedia a décidé de se lancer dans le jeu des pronostics de la saison à venir. De nombreux départs ont été enregistrés dans les dix clubs de l’élite du football suisse; certains ont été compensés, d’autres moins. Qui sera sacré champion ?
Crédit photo: Swiss Football League

Téo

Dans cette année de changement de formule, avec la mise en place du nouveau système de playoff impliquant qu'aucun club de Super League ne sera relégué directement, certains clubs pourraient en profiter pour emprunter une route tournée vers l’avenir. Avec une stratégie de rajeunissement d’effectif, cette saison pourrait être une possibilité d'effectuer une transition afin de faire éclore ses jeunes talents en vue des prochaines saisons. D’autres misent gros dès cette année, car ils doivent se racheter de la précédente. Nous tentons de mettre tous ces éléments au clair.

En l’état, difficile d’imaginer un autre scénario qu’YB récupérant sa couronne abandonnée au FC Zurich la saison dernière. Les renforts offensifs tels qu’Itten, Urginic et Rrudhani, agrémenté du retour de prêt de Nsame, compensent largement la perte de Jordan Siebatcheu. Derrière, Benito vient renforcer la ligne défensive et Jankewitz permet de rajouter de la profondeur à une ligne médiane déjà bien fournie. En somme, YB semble avoir toutes les cartes en main. Le tout en gardant en tête que Zurich s’est objectivement affaibli: départ du buteur Ceesay à Lecce, de celui de Doumbia à Lugano et du coach André Breitenreiter pour Hoffenheim. Il reste encore le point d’interrogation autour du futur de Wilfried Gnonto. Avec autant de départs que d’interrogations pour le champion sortant, il est difficile d'entamer au mieux cette nouvelle saison.


Derrière, la lutte pour l’Europe devrait être âpre. Entre Bâle, Lugano, Saint Gall et Zurich, tous peuvent espérer lutter pour le podium final. Les Rhénans perdent des hommes d’expérience – Stocker, Kasami, Lindner – qu’ils remplacent par des paris d’avenir. Les Brodeurs et les Bianconeri misent sur la continuité: celle de son coach et de son trio médian Görtler, Ruiz, Quintilla pour les Saint-Gallois, et celle du talentueux et surprenant Croci-Torti qui surfe sur la victoire en Coupe de la saison passée pour les Tessinois.


Servette, Lucerne et Sion semblent, eux, voués à jouer le ventre mou du classement. Les Genevois avec une très belle opération de rajeunissement de l'effectif peuvent créer une belle surprise. Cependant, la réussite du club grenat dépendra aussi de la vente, ou non, de joueurs comme Imeri, Cognat ou Valls. Lucerne peut de son côté compter sur la permanence et le sens tactique de Mario Frick sur son banc. Auteur d’une seconde partie de saison digne d'un candidat à l'Europe l’année passée, les Lucernois ont du potentiel. En revanche, les départs d’Urginic et Schulz, notamment, devraient peser sans forcément être compensé. Le FC Sion a grandement dégraissé son effectif et recruté intelligemment: Lavanchy et Lindner sont des recrues de premier ordre. Mais le contexte sédunois pourrait, à nouveau, faire pencher la balance du mauvais côté.


Finalement, difficile d’imaginer Winterthur ailleurs qu’à la dixième et dernière position. Le club de l’est zurichois a perdu des éléments clés comme Spiegel, Ltaief et Roberto Alves son meilleur buteur en Challenge League. Les arrivées de Fayulu, Di Gusto ou encore de Rodriguez ne devraient pas suffir à jouer plus haut.


Le prono' de Téo

  1. BSC Young Boys

  2. FC Bâle

  3. FC Lugano

  4. FC Saint-Gall

  5. FC Zurich

  6. Servette FC

  7. FC Sion

  8. FC Lucerne

  9. Grasshopper Zurich

  10. FC Winterthur


Le prono' de Bastien

  1. BSC Young Boys

  2. FC Bâle

  3. FC Saint-Gall

  4. FC Lugano

  5. Servette FC

  6. FC Lucerne

  7. FC Zurich

  8. Grasshopper Zurich

  9. FC Sion

  10. FC Winterthur


Le prono' de Ludo

  1. FC Bâle

  2. BSC Young Boys

  3. FC Lugano

  4. FC Saint-Gall

  5. FC Zurich

  6. FC Lucerne

  7. Servette FC

  8. FC Sion

  9. Grasshopper Zurich

  10. FC Winterthur


Le prono' d'Antoni

  1. BSC Young Boys

  2. FC Bâle

  3. FC Zurich

  4. FC Lugano

  5. FC Saint-Gall

  6. FC Lucerne

  7. FC Sion

  8. Servette FC

  9. Grasshopper Zurich

  10. FC Winterthur


Le prono' de Lozza

  1. FC Bâle

  2. BSC Young Boys

  3. FC Lugano

  4. FC Zurich

  5. FC Saint-Gall

  6. Servette FC

  7. FC Sion

  8. FC Lucerne

  9. Grasshopper Zurich

  10. FC Winterthur


Le prono' de Julien

  1. FC Bâle

  2. BSC Young Boys

  3. FC Lugano

  4. FC Zurich

  5. FC Saint-Gall

  6. Servette FC

  7. FC Lucerne

  8. FC Sion

  9. Grasshopper Zurich

  10. FC Winterthur