Rechercher

Un beau duel à la pointe de l’attaque helvétique

Historiquement parlant, la place de numéro 9 a souvent posé un problème pour la sélection helvétique. En effet, rares sont les attaquants helvétiques qui ont donné pleine satisfaction. Mais cette année, un réel duel, perturbé par à l’arrivée d’un nouvel élément, va avoir lieu lors des deux prochains mois entre Haris Seferovic et Breel Embolo. En ligne de mire ? Décrocher cette place à la pointe de l’attaque pour la Coupe du Monde. Décryptage d'un duel musclé.
Crédit photo: ASF

Bastien Feller

Dans 56 jours débutera l'évènement sportif le plus scruté au monde et, pour la cinquième fois consécutives, la Nati en fera partie. Les choses commencent donc à être sérieuse pour Murat Yakin et sa bande quant à la préparation de cette compétition et les choix à faire qui en découlent.

De leur côté, les joueurs, notamment offensifs, ressentent également la pression des performances et des résultats afin de pouvoir faire partie du voyage pour le Qatar.


L'attaquant de Sursee est à la peine depuis plusieurs mois

Devenu indésirable du côté du Benfica Lisbonne, l'attaquant de l'équipe de Suisse, Seferovic, est prêté depuis cet été au club turc de Galatasaray. Dans son nouveau club - grâce à de bonnes performances lors des matchs de présaison avec 2 buts et 2 passes décisives au compteur en en 3 rencontres - Haris a réussi à obtenir la confiance de son nouvel entraîneur, Okan Buruk. Oui mais voilà, après 4 matchs de championnat joués, 0 but et 0 passe décisive et c'est désormais déjà de l'histoire ancienne.


Le joueur de 30 ans doit, depuis 2 journées, se contenter de débuter les matchs sur le banc. Pire encore, le club de la capitale turque s'est offert, lors des dernières heures du mercato, l'attaquant controversé du PSG, Mauro Icardi. Cette arrivée ne fait donc qu'augmenter la concurrence dans un club qui a également un certain Bafétimbi Gomis sous contrat et qui ne joue pas de coupe d'Europe. De ce fait, l’international aux 86 sélections se trouve dans une situation compliquée qui pourrait remettre en question sa place dans le 11 de l'équipe de Suisse.


Un Breel Embolo en pleine bourre sur le Rocher

De son côté, le Bâlois, arrivé cet été à l’AS Monaco, fait partie des satisfactions du mercato monégasque. En effet, avec 3 buts et 1 passe décisive en 12 matchs disputés et un impact réel sur le terrain dans un rôle dans l'axe de l'attaque, l'international suisse a conquis son nouvel entraîneur, Philippe Clement, et les fans de la Principauté. De quoi prendre la place de numéro 9 de l'équipe de Suisse? Pas impossible.


Depuis son arrivée au poste de sélectionneur, l'ancien entraîneur du FC Bâle et du FC Sion Murat Yakin, semble aimer l'impact physique et les qualités de percussion qu'est capable d'amener Breel Embolo. Pour chiffrer cela, durant l'ère Yakin, Breel Embolo a occupé, en tant que titulaire, la place de numéro 9 à 5 reprises (sur 8 possible) et avec une certaine réussite puisqu'il a inscrit 3 buts et délivré 2 passes décisives. De son côté, Haris Seferovic a disputé 7 matchs avec ce nouveau sélectionneur, dont 5 débutés comme titulaire, et n’a marqué qu’à une seule reprise.


L’émergence d’un joueur qui pourrait bien tout chambouler

Si un dispositif avec Haris Seferovic dans l’axe entouré de Breel Embolo à gauche et Xherdan Shaqiri le côté droit semblerait logique, l’éclosion de Noah Okafor au niveau international pourrait bien rabattre les cartes. En effet, ayant la capacité de jouer dans l’axe et sur un côté, le joueur du RB Salzburg possède un profil que Murat Yakin affectionne. Ce dernier l’a d’ailleurs déjà utilisé à des postes différents: sur le flanc droit, dans une attaque à 2 avec Breel Embolo et seul à la pointe de l’attaque. Lors de ces matchs, le joueur de 22 ans a d’ailleurs bien répondu présent et s’est montré intéressant avec 2 buts et 1 passe décisive. Il pourrait donc, grâce à ses bonnes performances en ce début de saison - notamment en Ligue des Champions -, lorgner sur une place de titulaire et probablement sur le flanc gauche de l’attaque helvétique dans 2 mois au Qatar. Cette arrivée pourrait donc pousser l’attaquant de l’AS Monaco dans l’axe et le natif de Sursee sur le banc en raison du manque de temps de jeu.


Murat Yakin dispose donc de joueurs de qualités en attaque et devra faire des choix quant à son onze de base. La concurrence sera rude et pourrait permettre à la Nati de continuer sa progression. Avec Breel Embolo ou Haris Seferovic à la pointe de son attaque ? Il ne reste que deux mois pour convaincre.