Rechercher

YB et les blessures, une histoire sans fin

Les années se suivent et se ressemblent pour YB, du moins au sujet des blessures. En effet, après avoir connu une saison 2021-2022 catastrophique sur ce plan, les joueurs de la capitale semblent être à nouveau touché par la malédiction des blessures.
Crédit photo: BSC Young Boys

Bastien Feller

Depuis 1 an et le départ du coach suisse Gerardo Seoane, les blessures se multiplient au sein de l’effectif jaune et noir. En effet, l’équipe se voit très souvent amputée de plusieurs joueurs importants et malheureusement pour leur entraîneur, lors de moments décisifs de la saison. Mais qu’arrive donc au club de la capitale ? Intéressons-nous aux types de blessures qui ont touchés les joueurs bernois et aux différentes hypothèses qui pourraient les expliquer.


Que faut-il pointer du doigt ?

Le coupable le plus facile à désigner est bien évidemment le terrain synthétique du Wankdorf. En effet, cette surface est souvent décrite par des joueurs et des entraîneurs comme favorisant les blessures. Mais pour l’heure, aucune étude n’a été réalisée pour démontrer cela. Chez notre voisin hexagonal, les « terrains en plastiques » ont d’ailleurs disparu des stades professionnels depuis 2018 à la suite d’une grave blessure au ménisque de Sofiane Boufal. Nombreux sont ceux qui associent cette surface à la blessure au tendon d’Achille contractée par Jean-Pierre Nsame et Fabian Lustenberger lors de la fin de la saison 2020-2021 ou encore aux différentes et nombreuses blessures musculaires que les joueurs du club ont connues. Cependant, nous ne pouvons pas amputer à ce type de surface toutes les blessures du club bernois. En effet, une partie d’entre elles ont eu lieu alors que le match se déroulait à l’extérieur, sur un terrain en herbe, ou lors de contact avec un adversaire. Nous pouvons par exemple évoquer les différentes commotions cérébrales qu’ont connues Christian Fassnacht et Michel Aebischer, l’entorse à la cheville d’Ulisses Garcia à Zurich ou encore la blessure au dos de Fabian Lustenberger contractée à Bâle la saison dernière.


Autre hypothèse, une surcharge de travail à l’entraînement. Le témoignage de certains joueurs, comme Kevin Varga et Cheikh Niasse, qui sont arrivés à Berne pour la deuxième partie de saison dernière, montre que l’intensité des entraînements dirigés par David Wagner était assez importante. Trois joueurs, Meschack Elia, Mohamed Ali Camara et Quentin Maceiras, s’étaient d’ailleurs blessé à l’entraînement la saison dernière. Cet argument, additionné à l’enchainement des matchs et aux déplacements à travers l’Europe pour jouer les qualifications et la phase de groupe de la Ligue des Champions, pourrait d’ailleurs expliquer la cascade de blessure qu’a connue le club lors de la dernière saison.


Certaines choses ne changent pas

Cependant, cette saison, l’équipe a vu un nouvel entraîneur et un nouveau staff débarquer à Berne, mais cela n’a pas empêché la liste des blessés de s’ouvrir et de s’allonger au fur et à mesure que les matchs passent. En effet, pour ce début de saison, YB a déjà connu le malheur des absences pour blessure. Le club a, depuis le début de cette nouvelle saison, déjà annoncé les absences pour cause de blessure contractée lors d’un match ou d’un entraînement de: Christian Fassnacht, Filip Ugrinic, Kevin Rüegg, Ulisses Garcia, Fabian Lustenberger, Joël Monteiro et Cheikh Niasse, sans compter la sortie sur blessure de Loris Benito le week-end dernier et pour laquelle le club n’a pas communiqué depuis. La poisse continue donc pour les jaunes et noirs et les choix s’amenuisent pour l’entraîneur Raphaël Wicky alors que le club se retrouve - avec les qualifications pour la Coupe d’Europe - dans une période cruciale pour sa saison.


Si cela ne devrait pas trop poser de problème pour le match de ce soir face aux Finlandais de KuPS (match aller remporté 2 à 0 à l’extérieur), les absences de joueurs cadres pour le barrage qualificatif de Conference League, qui se déroulera très probablement face au club belge d’Anderlecht, pourraient poser problème.